Jan08

Vœux pour 2017 de Maryam Radjavi Avec les élues et les amis français

Categories // Evénements

Vœux pour 2017 de Maryam Radjavi Avec les élues et les amis français

Le 8 janvier, à la cérémonie des vœux pour 2017 de la Résistance iranienne en compagnie de personnalité politiques, d’élus, de soutiens et d’amis de la Résistance à Auvers-sur-Oise, Maryam Radjavi a déclaré :


Mesdames et Messieurs les élues et les Conseillers municipaux,
Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,
Je vous présente mes meilleurs vœux pour 2017. Je vous souhaite une année pleine de santé et de bonheur et pour le monde une année de paix et de fraternité.
2016 a été une année riche en évènements, en moments de joie et malheureusement aussi de tristesse. Le terrorisme a frappé à plusieurs reprises en France, en Europe, notamment à Berlin pour Noël, et dans le monde.
Des actes cruels qui nous ont bouleversés notamment à Nice avec 86 victimes, près de Rouen avec la mort du père Hamel. Nous sommes aux côtés du peuple français et nous condamnons fermement ces actes de barbarie contraires à l’enseignement de l’Islam.
Nous avons eu aussi la tristesse de la disparition de plusieurs amis très chers : Josette Grataloup, Michel Léger, Annie Boissy, Monsieur Fernandez, Monsieur Oswald et notre cher Victor Gulotta. Le peuple iranien et sa résistance n’oublieront jamais ces hommes et ces femmes d’honneur dont les noms resteront à jamais gravés dans notre histoire.
Mais 2016 a surtout été l’année de la victoire des Achrafiens et de la Résistance grâce au succès du transfert des Moudjahidine du peuple du camp Liberty vers l’Europe, et en particulier l’Albanie. Vous savez que le régime des mollahs et leurs complices en Irak avaient tout préparé pour un grand massacre des habitants de Liberty. Mais tous les membres de l’OMPI ont pu partir sains et sauf.
Chers amis,
Tout ceci a pu se réaliser grâce à la persévérance des Achrafiens, mais aussi grâce à votre soutien fidèle. Chaque effort et chaque vœu a compté. Dans les moments les plus sombres, nous n’avons pas perdu espoir. Une page nouvelle de l’histoire de la Résistance commence. Mais d’abord il faut aider nos amis en Albanie.
L’installation et la réorganisation d’un si grand nombre de personnes dans un temps si court, n’est pas une tâche facile et c’est financièrement très lourd pour la Résistance. Cela demande du temps et beaucoup d’énergie. Un des problèmes majeurs, est de s’occuper des malades et des blessés qui ont été longtemps privés de soin. Mais nous allons surmonter ces difficultés grâce au soutien de chacun de nos amis, de chacun d’entre vous.
2016 a aussi été une année riche en évènements à l’intérieur de l’Iran. Après la publication d’une cassette de M. Montazeri, l’ancien successeur de Khomeiny, sur le massacre de 1988 des prisonniers politiques, qualifiant Khomeiny et les membres du comité de la mort de « plus grand criminels de l’histoire », un mouvement pour la justice s’est levé dans le pays.
Les prisonniers politiques font entendre courageusement leur voix, les familles des victimes osent demander des comptes et le régime est très troublé parce que les responsables de ces crimes sont toujours au pouvoir en Iran. Nous comptons mener ce combat jusqu’à faire juger les responsables de ce terrible crime. C’est un vaste programme.
Nous réclamons la fin des exécutions en Iran. Nous devons demander tous ensemble à ceux qui veulent faire des affaires avec les mollahs de conditionner leurs relations à l’arrêt des exécutions en Iran.
En 2016, il y a eu aussi des milliers de manifestations, de grèves et de rassemblements : les travailleurs qui n’ont pas reçu de salaires, les retraités, les enseignants et les infirmières qui vivent sous le seuil de pauvreté. Dans les manifestations pour l’anniversaire de Cyrus le Grand qui a écrit la première charte des droits de l’Homme, des milliers de manifestants ont réclamé la fin de la dictature. Il y a quelques semaines, à l’occasion de la journée des étudiants, les manifestants ont réclamé la libération des prisonniers politiques. Certains ont pris la parole pour demander des comptes au régime sur le massacre de 1988, sur les meurtres en série des intellectuels, sur la prolongation de la guerre Iran-Irak et surtout, ils ont dénoncé l’ingérence des gardiens de la révolution et de leurs agents en Syrie.
L’année 2016 a été dramatique pour le peuple syrien. La tragédie d’Alep a démontré le rôle du régime des mollahs. Tout le monde a compris que le régime de Téhéran est le principal obstacle à une paix en Syrie, et que les pasdarans et leurs milices sont les principaux responsables des massacres et des crimes contre les civils. Tout le monde a compris que l’objectif de cette ingérence n’est pas de combattre Daech mais de maintenir Bachar Assad au pouvoir. C’est le régime des mollahs qui est le plus grand perdant de ce cessez-le-feu en Syrie et il essaie de toutes ses forces de le saboter.
La population d’Alep a montré un courage et une persévérance exemplaires. Avec cette bataille, le régime des mollahs s’est enfoncé davantage dans le bourbier syrien et c’est devenu une de ses crises les plus graves.
Nous espérons que la volonté du peuple syrien de mettre fin à la dictature de Bachar Assad va aboutir et qu’il pourra instaurer la démocratie et la paix dans ce pays. Pour un règlement durable de ce conflit, il faut que les gardiens de la révolution et les milices sous leur commandement, comme le Hezbollah, soient expulsés de Syrie.
L’année qui commence va être pleine de surprises. Nous espérons de bonnes surprises pour les Iraniens et les peuples de la région et la paix et la sécurité pour la France et le monde.
Il faut continuer cette bataille pour la liberté en Iran et dans la région et nous pouvons le faire ensemble. Il ne faut pas baisser les bras. La situation est difficile mais jusqu’à présent nous avons réussi et nous allons continuer ensemble.
Chers Amis,
Je tiens à vous remercier une fois de plus pour tout ce que vous avez fait pour la résistance et je vous souhaite une année de bonheur et de paix.
Je vous remercie

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets