Déc30

L’appel de Maryam Radjavi en faveur des sans-abris iraniens pendant le froid hivernal

Categories // Communiqués

L’appel de Maryam Radjavi en faveur des sans-abris iraniens pendant le froid hivernal

Maryam Radjavi, a lancé un appel en faveur des sans-abris iraniens pendant le grand froid hivernal en Iran et fustigé l’inaction des autorités.

«C’est une catastrophe nationale rare dans l'histoire de l'Iran que des pauvres et des toxicomanes soit obligés de se réfugier dans les cimetières autour de la capitale pour se protéger du froid, » a-t-elle déploré.
Elle a fustigé les mollahs criminels et sans scrupules pour cette tragédie et a ajouté : « Cette nouvelle a provoqué un immense choc social, illustrant l’aversion du peuple iranien envers un régime dont chaque minute de son règne équivaut à la misère de nombreuses personnes ainsi qu’à la dévastation du pays. »
La tragédie des sans-abri qui dorment dans les tombes (rapporté par les médias) est l'une des calamités innommables infligées au peuple iranien par Khamenei, Rohani et les autres dirigeants du régime directement impliqués dans des détournements de plusieurs milliards de dollars et des salaires astronomiques.
Les 18 à 20 millions de personnes qui vivent dans les 2700 bidonvilles, en particulier aux alentours des grandes villes, le phénomène généralisé du trafic de jeunes filles vers d'autres pays, le nombre croissant de femmes qui publient des annonces sur les murs pour vendre leurs bébés, ainsi que les 30 pourcent de la population qui, selon les aveux des responsables du régime, sont affamés, ne sont que quelques exemples de l’ampleur de la dégradation de la vie du peuple iranien sous le régime répressif de Khamenei.
Une telle dégradation, associée aux exécutions incessantes et aux arrestations quotidiennes de deux à trois mille personnes, constitue la sécurité que les mollahs prétendent avoir apportée au peuple iranien en s'engageant dans le massacre du peuple syrien, irakien et d'autres peuple de la région.

Maryam Radjavi a lancé un appel à ses compatriotes, notamment aux jeunes iraniens de se porter à aider des sans-abri et des personnes dans le besoin durant ce rude hiver iranien. Elle a déclaré : « Devant l’inaction des mollahs, la population et la société civile devraient lancer un mouvement national de solidarité pour sauver les victimes du régime théocratique. La compassion et la charité sont profondément enracinées dans la culture iranienne et dans les enseignements de l'islam. Ce dont les mollahs criminels sont les plus grands ennemis. »
Soulignant que « la répression, la corruption et la belligérance sont inhérentes au régime du guide suprême », Mme Radjavi a ajouté : « Tant que ce régime théocratique gouvernera l'Iran, la pauvreté et l’indigence du peuple iranien vont se prolonger. La solution ultime pour mettre fin à toutes ces tragédies réside dans le changement de régime et l'établissement d’une république laïque basée sur la liberté, la démocratie et la souveraineté populaire. »

Secrétariat du Conseil National de la Résistance Iranienne
Le 30 décembre 2016

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets