Séparation de la religion et de l’Etat

En tant que femme musulmane, et tout en soulignant la nécessité de la séparation de la religion et de l’Etat, et au nom d’une génération qui il y a cinquante ans s’est dressée en défense de l’islam authentique du Prophète Mohammad face au fanatisme sous couvert de l’islam, je déclare que :

1- Nous rejetons la religion obligatoire et la contrainte en religion. La tyrannie sous la bannière de l’islam, les lois de la charia des intégristes et les anathèmes contre les opposants, chiites ou sunnites, sont contraires à l’islam et aux enseignements libérateurs du Prophète Mohammad
2- A nos yeux, l’essence de l’islam est la liberté. Une liberté vidée de toute contrainte, oppression et exploitation.
3- Nous prônons un islam authentique, à savoir un islam tolérant et démocratique, un islam qui défend la souveraineté populaire, un islam qui défend l’égalité des femmes et des hommes.
4- Nous rejetons les discriminations religieuses et défendons les droits des fidèles de tous les cultes et de toutes les religions.
5- Notre islam, c’est la fraternité de toutes les religions. Les guerres de religions et les divisions entre chiites et sunnites, sont les fruits empoisonnés du régime du Guide suprême pour prolonger son califat anti islamique et inhumain.

Oui notre Dieu est le Dieu de la liberté, notre Mohammad est le prophète de la clémence et de la libération, et notre islam est la religion du libre choix.

Islam démocratique
L’islam authentique n'a rien à voir avec la tyrannie.
On ne peut tolérer sous le couvert d'un prétendu "Etat Islamique" de voir l'Islam assimilé à la tyrannie.
Selon le Coran «و تواصوا بالحق و تواصوا بالصبر»
La compassion et la coopération pour défendre les libertés fondamentales doivent être au cœur des activités des musulmans.
Les divergences religieuses ou d'opinions des musulmans ne doivent pas les empêcher de défendre ces libertés.
Selon le Coran «لا اكراه في الدين» j’invite les musulmans authentiques à défendre la liberté de culte et de religion.

Les intellectuels et les penseurs musulmans d’avant-garde doivent être les premiers à combattre la moindre intolérance dans le domaine des idées sous prétexte de l'islam.
Imposer cette intolérance au nom du Djihad c’est diffamer l'islam.
Sur la base de ce verset du Coran
ان اكرمكم عندالله اتقيكم
J’appelle l’ensemble de mes frères et mes sœurs à rejeter toutes les inégalités et discriminations entre les êtres humains.
Les musulmans doivent rejeter les discriminations entre les femmes et les hommes.
Je les appelle à déclarer que l'islam authentique n'a rien à voir avec l'apartheid sexuel.
Premièrement, l'intégrisme islamiste et le régime du guide suprême sont les pires ennemis de l'Islam et du prophète Mohammad.
وَمِنَ النَّاسِ مَن يُعْجِبُكَ قَوْلُهُ فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَيُشْهِدُ اللّهَ عَلَى مَا فِي قَلْبِهِ وَهُوَ أَلَدُّ الْخِصَامِ
2- l'Islam est la religion de la liberté.
La liberté est le principal point d’opposition entre l’islam authentique et l’intégrisme qui abuse du nom de l’islam.
L’Islam défend la démocratie
وشاورهم في‌الامر
C’est une religion qui respecte le libre choix
الَّذِينَ يَسْتَمِعُونَ الْقَوْلَ فَيَتَّبِعُونَ أَحْسَنَهُ
3- l'islam rejette la contrainte. Chacun est libre de choisir sa religion. La religion est séparée de l'Etat.
Les fidèles de toutes les religions sont égaux devant la loi
. قُلْ يَا أَهْلَ الْكِتَابِ تَعَالَوْاْ إِلَى كَلَمَةٍ سَوَاء بَيْنَنَا وَبَيْنَكُمْ
4- l'islam défend les droits de l'homme.
La vie d’une personne vaut celle de toute l’humanité.
وَمَنْ أَحْيَاهَا فَكَأَنَّمَا أَحْيَا النَّاسَ جَمِيعًا
La déclaration universelle des droits de l'homme et les conventions internationales servent le message de miséricorde et de tolérance de l’Islam.
5- l’islam est la religion de l’égalité des femmes et des hommes.
La première musulmane, c’est Khadijeh Kobra, un modèle éternel d’émancipation et d’égalité.
Selon le message de l’islam authentique, les femmes doivent participer à part égale à la direction politique de la société.
6- Le principe de l’égalité des genres, des ethnies et des nationalités, est un principe fondamental de l'Islam.
يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُم مِّن ذَكَرٍ وَأُنثَى وَجَعَلْنَاكُمْ شُعُوبًا وَقَبَائِلَ لِتَعَارَفُوا إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ
7- Pour nous l'Islam est une religion dynamique c’est pourquoi nous refusons la charia des mollahs et l’application des règles d’il y a mille quatre cents ans.
Mais les versets du Coran rejettent les dogmes pour la vie sociale et économique.
Le Coran et l'Islam ouvrent la voie au progrès et au développement des relations humaines.
La lapidation et les autres châtiments barbares n’ont rien à voir avec l’islam
8- L'Islam respecte les lois adoptées par les élus du peuple.
Le principe de l’interprétation des textes, contrairement à ce que disent les mollahs, encourage toute la population à participer à la gestion de la société.
9- Toute contrainte imposée au peuple est contraire à l'Islam authentique :
Dans la prière comme dans les rituels même dans la manière de s’habiller.
Châtier les femmes pour refuser de porter un vêtement particulier est contraire à l'Islam.
10- L’apartheid sexuel des mollahs n'a rien à voir avec l'Islam.
Pendant le hadj, le pèlerinage à la Mecque, les femmes et les hommes sont rassemblés, côte à côte, sans la moindre séparation.
La fraternité entre sunnites et chiites
L’islam récuse toute guerre et hostilités religieuses et se pose en défenseur de la liberté, de la clémence et de la tolérance. Aujourd’hui, le régime du Guide suprême, ses milices et les autres extrémistes sauvages justifient leurs crimes au nom de l’islam et font passer leur guerre pour le pouvoir pour une guerre entre sunnites et chiites. Pendant longtemps notre région a été épargnée par ces guerres religieuses, jusqu’à l’arrivée de Khomeiny au pouvoir en Iran. Il a instauré les divisions et les guerres fratricides en poursuivant le conflit avec l’Irak et avec le mot d’ordre de « Jérusalem en passant par Karbala » pour étendre sa domination sur la région.
En Iran, avec des arrestations, des exécutions et des destructions de mosquées sunnites, il a imposé à cette minorité deux fois plus de pressions. A la veille du Ramadan, les mollahs ont exécuté un prisonnier politique sunnite kurde, qui était aussi un champion sportif.
Ces deux dernières années, les mollahs ont exécuté un grand nombre de prisonniers, dont six Kurdes à la prison de Gohardacht, trois détenus politiques kurdes à Oroumieh, 34 Baloutches sunnites à Tchah- Bahar, Zahedan et Zabol et ont assassiné des religieux sunnites et des civils dans la province du Sistan-Balouchistan .
C’est cette politique qui est appliquée en Irak sous la forme d’épuration des sunnites et en Syrie sous la forme de massacres de la population. En Iran aussi, les Moudjahidine du peuple, chiites, qui ont dénoncé l’hypocrisie des mollahs, ont été exécuté par milliers. C’est cette politique qui aujourd’hui n’épargne aucune manœuvre ni aucune pression contre les résistants du camp Liberty en Irak : de la poursuite d’un blocus criminel jusqu’à l’envoi d’agents du renseignement à l’entrée du camp pour se livrer à une guerre psychologique et préparer le terrain à une autre catastrophe.
Ainsi donc, les chiites comme les sunnites ont tous un ennemi commun qui est le régime du Guide suprême.
De plus, aujourd’hui, les véritables chiites se reconnaissent à la guerre totale qu’ils livrent au régime du Guide suprême et à leur fraternité avec les sunnites. L’Imam Ali, premier imam des chiites, allait bien au-delà de la classification de chiites, de sunnites et d’autres convictions. Il disait : « les gens appartiennent à deux catégories : soit ils sont frères en religion, soit frères en humanité. »
Aussi permettez-moi de dire aux peuples de nos pays voisins et frères, et à toutes les nations de la région que l’on peut mettre fin à la vague de sang et de feu déclenchée par les extrémistes au nom de l’islam dans vos pays. Cela passe par la solidarité avec le peuple iranien et sa Résistance et en s’opposant de toutes vos forces au régime du Guide suprême et à ses hommes de mains, comme Bachar Assad et les courants qui en Irak et au Yémen, au Liban et en Syrie se sont inféodés au Guide suprême et sont les acteurs de sa politique.
Tant que ce régime sera au pouvoir, le peuple iranien et les autres peuples du Moyen-Orient, ne connaitront pas la couleur de la démocratie ni de la liberté. Un régime qui malgré l’opposition du peuple iranien et de la communauté internationale, continue sa course à la bombe atomique, constitue un danger pour l’ensemble du monde. Par conséquent, la solution consiste à chasser ce régime de toute la région et à renverser le califat de l’extrémisme et du terrorisme en Iran.

Points de vue

 La solution à la crise en Syrie et au Moyen-Orient

Fin de la guerre en Syrie exige une politique ferme des Etats-Unis, de l’Europe et des pays de la région. C’est la demande des peuples de la région...[Lire la suite]   

  Les femmes

 

Exprimant la conviction et l'engagement dans le principe de la séparation de la religion et de l'État, que le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a officiellement.....[Lire la suite] 

  Contre l’intégrisme

L’émergence de l’intégrisme islamiste est due à divers facteurs, comme les conditions sociales, historiques et internationales. Les grands événements du 20e siècle ont aussi ...[Lire la suite]

 

Abolition de la peine de mort

 

Les violations des droits humains se sont développées dans tous les domaines et visent l’ensemble de la population en Iran. Des défenseurs des droits humains, aux femmes, aux jeunes et aux enseignants. Mais pourquoi quand les prisonniers politiques en Iran.... [Lire la suite]

PROGRAMME POUR L'IRAN DE DEMAIN

 

1- A nos yeux, le vote du peuple est le seul critère de légitimité et c’est pour cela que nous voulons une république fondée sur le suffrage universel. 2- Nous voulons un système pluraliste, avec la liberté de partis.... [Lire la suite]

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets