• Activités
  • Extraits
  • Il est impératif de mettre sur liste noire le ministère du renseignement des mollahs et le Bureau de Khamenei avec son empire financier
27 Jui2019

Il est impératif de mettre sur liste noire le ministère du renseignement des mollahs et le Bureau de Khamenei avec son empire financier

Catégories // Extraits

Il est impératif de mettre sur liste noire le ministère du renseignement des mollahs et le Bureau de Khamenei avec son empire financier

8 avril 2019
Après un long retard, le corps des pasdaran, cette force funeste, a été placée sur la liste du terrorisme.

Il est nécessaire que les mesures nécessaires associées à cette inscription soit appliquées au plus vite et complétées par d’autres actions impératives. Notamment, il faut que le ministère du Renseignement des mollahs (le Vevak) qui a participé à une multitude d’opérations répressives en Iran et terroristes à l’étranger, main dans la main avec les pasdaran, soit aussi inscrit sur cette liste et que les agents du renseignement et de la force terroriste Qods soient expulsés des Etats-Unis et d’Europe.

De même, il faut que le Bureau de Khamenei qui est l’organe principal de commandement du corps des pasdaran et son immense empire financier et commercial qui soutient les pasdaran, soit aussi inclus sur la liste terroriste.

Le temps est venu de reconnaitre le droit du peuple iranien et de sa Résistance de renverser le fascisme religieux et d’instaurer la liberté.

Tout le problème est que ce régime moyenâgeux, pour conserver le pouvoir, a stoppé de la manière la plus sournoise le développement économique et social de l’Iran durant de longues années. Il a conservé son régime anachronique au prix d’un massacre dans les rangs de l’OMPI, de la destruction de l’Iran et du pillage des ressources du pays.

Au fait où sont passées toutes ces taxes que les mairies extorquent aux habitants chaque année ? Où est passé l’argent du pétrole ? A quoi ont servi les revenus de la pétrochimie ?

Si seulement un centième des revenus d’une année des exportations pétrochimiques menées par la faction de Khamenei avait été mis au service de la construction de la ville de Poldokhtar, elle n’aurait pas été engloutie par la boue.

Si une petite partie des dépenses des pasdaran avaient été mise au service des efforts de construction du Khouzistan, aujourd’hui les habitants de cette province et nos compatriotes de la minorité arabe ne seraient pas affligés par cette tragédie.

Je répète et insiste à nouveau que la seule solution se trouve entre les mains du peuple iranien et sa détermination. Par conséquent la formation des conseils populaires pour secourir et envoyer de l’aide aux sinistrés des inondations est un devoir national urgent.

Khamenei et ses pasdaran s’efforcent aujourd’hui de toutes leurs forces de contenir la colère et les protestations des villes sinistrées. Mais ces destructions qui ont touché de très nombreux Iraniens, se retourneront bientôt contre le régime et le peuple iranien mettra fin à cette dictature religieuse.

Il s’agit de cette mission que l’OMPI et les unités de résistance rempliront avec l’aide du peuple iranien.

Les héroïnes et les héros de l’épopée « Lumière d’Achraf » et tous les martyrs du peuple sont tombés dans ce but. Leur sang et leurs souffrances porteront sans aucun doute leurs fruits.

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets