• Déclarations
  • Messages
  • Maryam Radjavi: Traiter avec les mollahs va à l’encontre du peuple iranien et de la paix et de la sécurité dans le monde
Mar28

Maryam Radjavi: Traiter avec les mollahs va à l’encontre du peuple iranien et de la paix et de la sécurité dans le monde

Categories // Messages

Maryam Radjavi: Traiter avec les mollahs va à l’encontre du peuple iranien et de la paix et de la sécurité dans le monde

Le nouvel an iranien Norouz 1397 a été célébré au parlement britannique le 28 mars en présence de parlementaires des deux chambres, d’avocats et de personnalités politiques ainsi que de représentants de la communauté iranienne en Grande-Bretagne. Maryam Radjavi a adressé un message vidéo à cette célébration pour remercier les parlementaires et les personnalités britanniques de leur soutien à la liberté et la démocratie en Iran et brosser un bref tableau de la situation en Iran.

Maryam Radjavi a dénoncé la poursuite de la politique répressive et terroriste des mollahs en Iran et à l’étranger. Elle a mis en avant comment Rohani s’était incliné devant Khamenei, le guide suprême des mollahs, malgré toutes ses promesses de modération. Elle a pointé du doigt le programme de missiles balistiques des mollahs et leurs interventions militaires dans la région. Elle a mis en valeur le soulèvement national de décembre et janvier en Iran contre l’ensemble de la dictature religieuse en rappelant les déclarations de Khamenei sur le rôle de l’OMPI dans la révolte et affirmé que les protestations des divers secteurs de la société se poursuivaient.

S’adressant aux parlementaires britanniques, elle a déclaré :

Le peuple iranien s'est soulevé pour un changement de régime. Cela apportera la liberté à l'Iran et la sécurité au monde. Mes compatriotes attendent donc des gouvernements occidentaux, en particulier du Royaume-Uni, qu’ils modifient leur politique et prennent des mesures pratiques et concrètes pour aider le peuple iranien.

Ils attendent que leur lutte pour le renversement du régime des mollahs soit reconnue, tout comme l’alternative du Conseil national de la Résistance iranienne.

Ils attendent des puissances mondiales qu'elles conditionnent leurs relations avec les mollahs à la fin de la torture et des exécutions.

Le régime et les pasdaran doivent être expulsés du Moyen-Orient. Les mollahs doivent être contraints d'abandonner leur programme de missiles. De même il faut totalement interdire au régime l'enrichissement d'uranium et le forcer à accepter des inspections inconditionnelles de tous les sites militaires et nucléaires.

L'accès du régime au système bancaire international doit également être bloqué. Il est clair que les pasdaran et les organes affiliés au guide suprême des mollahs sont les partenaires essentiels du commerce européen. Ces accords vont à l'encontre des intérêts du peuple iranien et de la paix et de la sécurité dans la région.

Ces mesures majeures contribueront à l'instauration de la liberté en Iran et à atténuer bon nombre des menaces immédiates auxquelles le monde est confronté.

Le Conseil national de la Résistance iranienne s'efforce d'établir une république fondée sur la séparation de la religion et de l'État, l'égalité des sexes, l'autonomie des divers groupes ethniques dans le cadre de l'intégrité nationale, l'abolition de la peine de mort et un Iran non nucléaire qui coexistera dans la paix et l'amitié avec les autres pays.

No video selected.

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets