09 Avr2019

Rencontre avec le député britannique David Jones

Catégories // Rencontres

Rencontre avec le député britannique David Jones

David Jones, député britannique de premier plan, a rencontré le 6 avril 2019 Maryam Radjavi à « Achraf III » où est installée la Résistance iranienne à Tirana en Albanie. David Jones a été ministre du pays de Galles dans le gouvernement de David Cameron et ministre du gouvernement de Teresa May pour les négociations avec l’Union européenne. Cette rencontre a clôturé sa visite de deux jours en Albanie durant laquelle il s’est entretenu avec de nombreux membres de l’OMPI.

David Jones a tout d’abord exprimé sa plus sincère compassion à Maryam Radjavi en raison des inondations meurtrières en Iran de la part du Comité parlementaire britannique pour la liberté en Iran. Il lui a demandé de transmettre ses sentiments au peuple iranien. Tout en renouvelant son soutien à la Résistance iranienne pour l’instauration de la démocratie et de la souveraineté populaire en Iran, il a déclaré : « C’est pour moi un grand privilège de vous rencontrer ainsi que les membres de la résistance en Albanie dans la ville que vous avez construite. Je suis impressionné par le travail et les efforts accomplis par les Moudjahidine du peuple. Ils ont dédié toute leur vie à la lutte pour la liberté. »

David Jones a estimé que l’inscription du corps des pasdaran sur la liste des organisations terroristes est nécessaire pour la paix et la lutte contre le terrorisme. Non seulement le régime et le corps des pasdaran sont une menace pour la région, a-t-il souligné, mais ils sont aussi une menace pour le monde.

Le député britannique a appelé son gouvernement à condamner le régime des mollahs pour son inaction dans l’envoi de secours aux sinistrés des inondations et pour ses mesures répressives dans les régions touchées. Il a demandé à l’Union européenne et à Londres de ne pas garder le silence devant la répression du peuple iranien et l’exportation du terrorisme par la dictature religieuse. Il les a exhortés à prendre des mesures pratiques dans ce sens.

Pour M. Jones, le régime iranien qui a été incapable de contenir les protestations et les soulèvements populaires, a recours à des complots terroristes contre l’organisation des Moudjahidine du peuple et a lancé des campagnes de diabolisation pour la discréditer.

De son côté, Maryam Radjavi a brossé un tableau de la situation des inondations dans de grandes parties de l’Iran. « Alors que notre population est aux prises avec une catastrophe nationale et cette tragédie sans précédent, a-t-elle déclaré, le régime des mollahs n’a pris aucune mesure sérieuse pour porter secours à la population. Il a même mis en tête de ses priorités, d’empêcher les justes protestations de la population dans ces régions. »

Elle a souligné la nécessité de mettre le corps des pasdarans sur la liste les organisations terroristes. Comme elle l’a déclaré à maintes reprises par le passé, l’inscription du corps des pasdaran dans sa totalité sur la liste du terrorisme, est un impératif de la paix, la stabilité et la sécurité au Moyen-Orient. Le corps des pasdaran est non seulement la principale force de répression dans le pays, mis aussi d’exportation de l’intégrisme et du terrorisme à l’étranger. Cette inscription sur la liste FTO du Département d’Etat américain, aurait dû se faire depuis longtemps.

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets