Programme pour l'Iran de demain

Programme de Maryam Radjavi
pour l'Iran de demain

22 juin 2013
1- A nos yeux, le vote du peuple est le seul critère de légitimité et c’est pour cela que nous voulons une république fondée sur le suffrage universel.
2- Nous voulons un système pluraliste, avec la liberté de partis et d’assemblée. Nous respectons l’ensemble des libertés individuelles, et nous insistons sur la liberté totale d’expression et des médias et l’accès sans condition pour tous à internet.
3- Nous nous engageons à défendre l’abolition de la peine de mort.
4- Nous sommes engagés pour la séparation de la religion et de l’Etat. Toute discrimination vis-à-vis des adeptes de l’ensemble des cultes sera interdite.
5- Nous croyons dans l’égalité totale des femmes et des hommes dans les domaines politiques, économiques et sociaux. Nous sommes aussi engagés en faveur de la participation à part égale des femmes à la direction politique. Toute forme de discrimination contre les femmes sera abolie. Elles bénéficieront du droit de choisir librement leur vêtement, de décider librement de leur mariage, leur divorce, leurs études et leur profession.
6- Nous croyons dans l’état de droit et la justice. Nous voulons édifier un système juridique moderne fondé sur les principes de la présomption d’innocence, le droit à la défense, le droit de saisir la justice et le droit à un procès public. Nous voulons également l’indépendance totale des juges. La loi de la charia des mollahs sera abolie.
7- l’Iran de demain sera un pays respectueux des droits humains. Nous sommes engagés à respecter la Déclaration universelle des droits de l’homme, les pactes et les conventions internationales comme le Pacte international des droits civils et politiques, la Convention contre la torture, et la Convention pour l’élimination de toute forme de discrimination contre les femmes.
L’Iran de demain sera un pays où règnera l’égalité de toutes les minorités. Nous insistons sur l’autonomie du Kurdistan dont le plan a été adopté par le CNRI. La langue et la culture de nos compatriotes, quelle que soit leur ethnie, font partie de la richesse humaine de tout le peuple de ce pays et doivent se développer et se diffuser dans l’Iran de demain.
8- Nous reconnaissons la propriété privée, les investissements privés et le libre marché.
Nous prônons le principe de l’égalité des chances pour tout le peuple iranien dans le monde professionnel et le droit à l’emploi. Nous protègerons et développerons l’environnement.
9- Notre politique étrangère sera fondée sur la coexistence pacifique, la paix et la coopération internationale et régionale et le respect de la Charte des Nations Unies.
10- Nous voulons un Iran sans nucléaire et sans armes de destruction massive.

Maryam Radjavi : il est nécessaire de lutter contre la barbarie de la dictature religieuse en Iran

The clerical regimes overthrow is certain and within reach Maryam Rajavi frMême si elle l’a fait avec un long retard, la communauté internationale, reconnait aujourd’hui les dangers que représentent les Pasdaran. Ces prises de positions sont certes des pas positifs, mais insuffisants vu les coups croissants portés par cette force destructrice. De plus, en raison d’une longue période de complaisance des gouvernements occidentaux à l’égard de ce régime, les peuples du Moyen-Orient ont dû payer un lourd tribut sanglant.
C’est cette politique de complaisance qui a ouvert la voie à la propagation des crimes des Pasdaran. Avec sa répression et ses tueries de la population en Irak et en Syrie, le régime des mollahs a fourni un terreau au développement de Daech. Ensuite, sous prétexte de lutter contre Daech, il a attiré les gouvernements occidentaux pour coopérer avec lui et en a profité pour étendre davantage les crimes et le terrorisme du corps des Pasdaran.

[Lire la suite] 

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets