Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Le Plan en 10 points de Maryam Radjavi pour l’avenir de l’Iran

 

1-Non à la dictature religieuse. Oui à la souveraineté populaire dans une république pluraliste aux élections libres.

2-Liberté d’expression, liberté de partis, liberté de rassemblements, liberté de la presse et du cyberespace.
Dissolution des pasdarans, de la Force terroriste Qods, des agents de répression en civil, de la milice du Bassidj, du ministère du Renseignement, du Conseil de la révolution culturelle et de tous les organes et patrouilles de répression dans les villes, les villages, les établissements scolaires, les universités, les administrations et les usines.

3- Garantie des libertés et des droits individuels et sociaux selon la Déclaration universelle des droits de l’Homme.
Dissolution de tous les appareils de censure et d’inquisition. La justice pour les familles des victimes du massacre des prisonniers politiques. Interdiction de la torture et abolition de la peine de mort.

4- Séparation de la religion et de l’Etat, liberté de culte et de religion.

5- Egalité complète des femmes et des hommes dans les droits politiques, sociaux, culturels et économiques. Participation égale des femmes à la direction politique. Abolition de toute discrimination. Droit des femmes de choisir librement leur tenue vestimentaire, leur mariage, leur divorce, leurs études et leur profession. Interdiction de toute exploitation des femmes sous n’importe quel prétexte.

6- Une justice et un appareil judiciaire indépendants selon les normes internationales, fondés sur le principe de la présomption d’innocence, le droit à la défense, le droit à la justice, le droit de bénéficier d’un procès public et la pleine indépendance des juges.
Abolition de la charia des mollahs et des tribunaux de la révolution islamique.

7- Autonomie des minorités ethniques iraniennes et abolition de leur double oppression, selon le Plan du Conseil national de la Résistance pour l’autonomie du Kurdistan iranien.

8- Justice et égalité des chances dans la recherche d’un emploi et libre marché pour l’ensemble du peuple iranien. Reconnaissance des droits des travailleurs, des agriculteurs, des infirmières, des salariés, des enseignants et des retraités.

9- Protection de l’environnement et reconstruction des dévastations causées par le pouvoir des mollahs.

10- Un Iran non nucléaire, sans armes de destruction massive. La Paix, la coexistence pacifique et la coopération régionale et internationale.

https://www.maryam-rajavi.com/fr/item/cnri-alternative-democratique-maryam-radjavi

Ce que demande le peuple iranien

La volonté du peuple iranien, de sa Résistance et des proches des martyrs est de renvoyer l'affaire de ce crime devant le Conseil de sécurité de l'ONU et un tribunal international.
L'immunité de Khamenei et des autres dirigeants du régime doit cesser. Lui et son président Rohani, et le chef du judiciaire Raïssi, les responsables du renseignement et des pasdarans, ainsi que de nombreux autres responsables du régime sont impliqués dans le massacre de prisonniers politiques de 1988 et toutes les exécutions des années 1980. Ils doivent être traduits en justice pour crimes contre l'humanité.

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

 

Derniers Tweets