08 Jan 2012

Cérémonie des vœux 2012- Auvers-sur-Oise

Catégories // Activités // Discours et événements

Cérémonie des vœux 2012- Auvers-sur-Oise

Mesdames et Messieurs les maires,
Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,
Mesdames et Messieurs,
Chers amis,

Bonne année à tous.

Je vous souhaite, ainsi qu’à tous les Français une année pleine de joie, de santé et de réussite. L’année dernière le monde a connu beaucoup de malheurs mais aussi beaucoup de joies. Quand les jeunes du Moyen-Orient, en Syrie et à Achraf tombent pour la liberté, ce sont des jours de peine et quand les dictateurs tombent, ce sont des jours de joie pour tous ceux qui se battent pour la liberté dans le monde. Cette année, nous avons eu la grande douleur de perdre Mme Mitterrand, grande défenseur des droits de l’homme, mais ses valeurs sont toujours vivantes.

Cependant notre monde se dirige vers la liberté et le bonheur, car il y a des femmes et des hommes qui aspirent au changement. Et c’est l’esprit de la fête de la nouvelle année.

Pour l’Iran, l’an dernier, la persévérance des Achrafiens et la campagne pour la défense d’Achraf ont été le moteur de la lutte pour la liberté et les droits de l’homme. Le délai fixé pour fermer Achraf le 31 décembre a été repoussé jusqu’au mois d’avril et c’est un grand acquis.

Les mollahs qui voulaient massacrer les Achrafiens ont subi une dure défaite. Un protocole d’accord a été signé entre l’ONU et l’Irak, pour déplacer les Achrafiens vers le camp Liberty, en banlieue de Bagdad, où l’ONU a promis une surveillance permanente, où les Etats-Unis ont promis d’envoyer régulièrement des observateurs, et où le haut commissariat pour les réfugiés va commencer son travail pour envoyer les Achrafiens vers des pays tiers. En signe de bonne volonté, une première équipe d’Achrafiens a accepté de partir au camp Liberty avec ses véhicules et ses affaires et demande un minimum de garantie pour sa protection.

Mais les problèmes sont arrivés. D’abord le régime iranien a lancé trois attaques à la roquette sur Achraf fin décembre. Puis l’Irak a mis des obstacles aux Achrafiens pour emporter leurs véhicules et leurs affaires. L’Irak ne permet pas qu’une équipe d’ingénieurs visite le camp liberty pour savoir ce qui manque. Ensuite nous avons appris que le camp qui était de 40 km2 est réduit à moins d’un km2. Et les Irakiens sont en train de construire des murs de béton de 4 mètres de haut autour du nouveau camp Liberty. Contrairement à l’accord signé avec l’Onu, l’Irak y interdit les visites des avocats et des familles. En fait l’Irak construit une prison et ne donne pas un minimum de garantie de protection.

Dans la conférence du 6 janvier à Paris les personnalités éminentes et les juristes ont dit que ce déplacement est un déplacement forcé ou une déportation vers un camp de prisonniers. Ils ont annoncé que les résidents d’Achraf ne doivent pas accepter cette situation. Alors la campagne pour la protection des résidents continue encore plus fort, car les dangers sont de plus en plus grands et leur transfert vers une prison est la ligne rouge qu’il ne faut pas dépasser.

Le régime iranien et l’Irak veulent faire échouer la solution obtenue. L’Amérique et l’ONU sont responsables d’empêcher les violations de cet accord minimum. En réalité c’est un accord minimum pour les résidents d’Achraf.

Cérémonie des vœux 2012- Auvers-sur-Oise

Chers amis,
L’an dernier les mollahs ont démontré qu’ils sont arrivés tout près de la bombe atomique.
C’est pourquoi plusieurs gouvernements ont pensé à faire pression sur le régime iranien.
La France a même demandé un embargo pétrolier. Ces mesures sont surement positives mais ne sont pas suffisantes.

Pour montrer la fermeté aux mollahs, il y a une seule solution, c’est la Résistance du peuple iranien, c’est un changement par le peuple iranien et sa Résistance organisée. Car c’est un mouvement que les mollahs redoutent.

Le mouvement organisé qu’on cherchait en Lybie, en Syrie et en Egypte, existe en Iran. Il suffit que les gouvernements occidentaux ne mettent pas d’obstacles devant lui. C’est une résistance dont les justices française et européenne ont approuvé la légitimité. La majorité des parlementaires français ont demandé une reconnaissance de la Résistance iranienne. 5500 maires, élus et conseillers municipaux français ont réclamé la protection des résidents d’Achraf.

D’autre part, de nombreux Français courageux, comme nos chers Val d’Oisiens ici, et dans d’autres départements en France, ont déployé de grands efforts dans la campagne pour la défense d’Achraf. Ils ont été présents à Genève, à Bruxelles, à Washington, dans les sit-in, les manifestations et toutes les conférences. Ils ont soutenu efficacement cette campagne par des lettres et aussi des rencontres.

Je voudrais ici rendre hommage à nos amis décédés Gilbert Broutin, Monique Deforestel et aussi Mohamed Lachguer qui ont été au côté de la Résistance dans les moments très difficiles.

Chers amis,
Ce qui a brillé durant ces épreuves, c’est l’essence humaine. Elle a nous a guidés et nous a poussés en avant. Elle a été une source de solidarité à travers le monde. C’est grâce à elle qu’on a vu des femmes et des hommes se dresser pour aider la Résistance iranienne. Ils ont oublié les intérêts de leurs partis, les différences entre les cultures et les religions et se sont unis pour un seul objectif. Un objectif juste et légitime pour une Résistance qui a beaucoup souffert pour la liberté et la démocratie en Iran. C’est pourquoi nous voulons la fin de la tyrannie et de l’injustice.
Nous sommes la cible des calomnies car nous défendons l’égalité entre les femmes et les hommes, nous défendons la laïcité, les droits de l’homme et un Iran sans nucléaire. Et jamais nous renoncerons à la liberté de notre pays.

Alors comme l’année ancienne cède la place à la nouvelle année, la répression religieuse et politique va céder la place à la liberté.

Oui, nous avons encore un long chemin à faire ensemble, c’est pourquoi j’appelle tous nos amis et le peuple français à nous aider spécialement dans cette situation pacque nous avons besoin d’une nouvelle campagne internationale pour la protection des résidents d’Achraf et aussi pour le renversement du régime des mollahs, pour la liberté et la démocratie pour le peuple iranien.

Je vous remercie et je vous souhaite encore une très bonne année pleine de santé et réussite

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets