13 Août 2021

Iran : Plus de 360.600 décès dus au coronavirus

Catégories // Communiqués // Déclarations // Nouvelles et activités

Iran : Plus de 360.600 décès dus au coronavirus

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé ce 13 août 2021 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 547 villes iraniennes est de plus de 360.600.

Le bilan des morts dans les provinces est le suivant : Téhéran 84.746, Ispahan 24.260, Khouzistan 22.671, Khorassan-Razavi 22.585, Mazandaran 14.000, Azerbaïdjan occidental 12.933, Fars 12.552, Guilan 11.845, Sistan-Baloutchistan 10.625, Alborz 10.578, Qom 10.485, Kerman 9068, Golestan 8575, Hamedan 7348, Markazi 7153, Yazd 6303, Kurdistan 5827, Semnan 5590, Ardebil 4380, Bouchehr 4169, Qazvin 4039 et Chaharmahal-Bakhtiari 2890.

Alors que le manque de médicaments et de vaccins COVID-19 dû aux politiques inhumaines du régime est une réalité amère en Iran, Ebrahim Raïssi, dans le sillage des mensonges de son prédécesseur, Hassan Rohani, a affirmé aujourd’hui : « Il y a suffisamment de médicaments, et le processus de vaccination va s’accélérer. » Bien que tous les médecins et experts appellent à un confinement de deux semaines et à l’annulation des cérémonies religieuses de Moharram, Raïssi a déclaré : « Nous croyons fermement que ces processions de deuil peuvent avoir un effet positif sur la psyché de la société et la vie des gens. »
Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a déclaré : La multitude de décès dus au coronavirus en Iran, endeuillant des milliers de nos compatriotes chaque jour, bouleverse tout être humain épris de liberté. Cette hécatombe résulte du pillage et de la politique criminelle d’un régime qu’à conserver le pouvoir honnie du guide suprême et qui n’accorde aucune valeur à la vie et la santé du peuple iranien. Empêcher l’importation de vaccins, refuser de payer les dépenses minimales des travailleurs et les forcer à aller travailler pour gagner un maigre salaire, ne pas payer le personnel médical, etc. s’inscrivent au nombre des actions de Khamenei et de son régime pour aggraver la crise du coronavirus en Iran. Cette catastrophe ne prendra fin qu’avec le renversement du régime et l’instauration de la démocratie et de la souveraineté populaire.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 aout 2021

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets