19 Nov 2021

Ispahan se soulève en soutien aux agriculteurs protestataires

Catégories // Communiqués // Déclarations // Nouvelles et activités

Ispahan se soulève en soutien aux agriculteurs protestataires

Maryam Radjavi appelle la jeunesse et les travailleurs à soutenir le soulèvement d’Ispahan : le droit doit être pris en résistant

Ce vendredi 19 novembre, des dizaines de milliers d’Ispahanis ont manifesté pour soutenir les agriculteurs démunis d’Ispahan, au douzième jour de leur sit-in, dans le lit asséché du Zayandeh Roud. Ils protestaient contre la pénurie d’eau et la politique de pillage des mollahs qui assèche ce fleuve et anéantit l’agriculture et le bétail.

La foule des manifestants était si nombreuse qu’elle couvrait une vaste partie du lit du fleuve Zayandeh Roud. Les gens scandaient : « canon, tank et mitrailles, que les mollahs aillent au diable », « ni Gaza ni Liban, je donne ma vie pour l’Iran », « Si l’eau ne s’ouvre pas, Ispahan sera soulèvera », « Notre ennemi est ici même, ils mentent quand ils disent que c’est l’Amérique », « Gare à vous si les fermiers déclarent la guerre », « Honte à la radiotélévision », « A bas les responsables incompétents », « Agriculteurs, nous vous soutenons », « Rendez-nous le fleuve Zayandeh Roud, laissez respirer Ispahan », « Les agriculteurs préfèrent la mort à l’humiliation », « Pour Ispahan, plutôt la mort que l’humiliation », « Tant que l’eau ne revient pas au fleuve, on ne rentre pas chez nous », « Où est notre fleuve, le Zayandeh Roud ? », « le Zayandeh est notre droit inaliénable » et « Ispahanis crie ton droit ».

Le régime des mollahs, redoutant que le soulèvement ne s’étende à d’autres régions de la province d’Ispahan et du pays, entend perturber la diffusion des informations et des images de ce rassemblement massif en perturbant et coupant Internet.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil de la Résistance iranienne (CNRI), a salué la population et les agriculteurs d’Ispahan qui manifestent. La seule chose que le régime criminel des mollahs a apporté, a-t-elle déclaré, est la répression, la tuerie, la corruption et la destruction, la pauvreté et le chômage et la destruction des infrastructures du pays.

Elle a appelé tous les travailleurs, les agriculteurs et la jeunesse à travers l’Iran à se lever pour soutenir la population et les agriculteurs d’Ispahan. Elle a souligné que le droit est une chose qu’il faut prendre, et qu’il peut être obtenu en résistant et en faisant preuve de solidarité.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 novembre 2021

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets