Choisir la langue : فارسی | العربية | English
Mai 102020

Tu resteras vivante dans chaque cœur qui bat pour l’humanité et la liberté

Categories // Messages

Tu resteras vivante dans chaque cœur qui bat pour l’humanité et la liberté

Message de Maryam Radjavi pour le décès de Mme Marie-Lorette Guilloux, soutien infatigable de la Résistance iranienne.

Ma chère sœur, Marie-Lorette Guilloux, vient de nous quitter pour rejoindre d’autres cieux. Grande âme, pétrie de dignité, au moral extraordinaire, elle était débordante de vie et de joie.

Sa maison, voisine du siège de la Résistance iranienne à Auvers-sur-Oise, était la plus belle et la plus fleurie des environs.

J’adresse toutes mes condoléances à son époux Jean-Pierre, sa fille Audrey et ses petits-enfants Valentine, Antoine et Charlotte et à sa chère famille pour sa perte douloureuse. J’adresse aussi mes condoléances à tous les amis du Val d’Oise et à la grande famille de la Résistance iranienne.

En vérité, la vie de Marie-Lorette a été un « non » à la mort et a vaincu la mort.

Elle a lutté des années contre la maladie.

Elle était partout plein d’énergie et d’ardeur pour défendre les femmes et les hommes des Moudjahidine du peuple d’Iran. Des rues d’Auvers et de Méry, jusqu’au Bourget et Villepinte, jusque de l’autre côté de l’Atlantique aux Etats-Unis et sur le sol irakien balayé par la tempête et la cité d’Achraf. Elle était présente partout pour soutenir avec passion les combattants de la liberté.

Depuis le 17 juin 2003, où dans un marchandage entre le gouvernement français et le régime des mollahs, le siège de la Résistance avait été la cible d’un raid de la police, Marie-Lorette s’était placée aux côtés de la Résistance iranienne.

Quand les portes de la maison de la Résistance ont été fermées, elle a ouvert les portes de sa maison aux résistants et à leurs sympathisants. Elle leur a donné à boire dans les moments de soif de leur grève de la faim.

Et elle m’a et nous a ouvert son cœur plein de tendresse.

Avec son époux, Jean-Pierre Guilloux, et d’autres voisins qui nous sont chers, elle représentait les valeur authentiques de la France. C’est ainsi qu’elle est entrée dans le cœur de la Résistance iranienne et des Moudjahidine du peuple pour y demeurer à jamais.

L’histoire de la lutte du peuple iranien pour la liberté est redevable à ces grandes âmes qui au plus haut degré de dignité humaine, ont forgé une formidable épopée de solidarité.

Aussi je m’adresse à elle pour lui dire :

Ma chère Marie-Lorette, ma sœur, tu demeureras à jamais vivante dans chaque cœur qui bat pour l’humanité et dans chaque être qui se bat pour la liberté.

Et comme les fleurs resplendissantes de ton jardin, tu seras avec nous à chaque printemps.

Et au jour de la victoire du peuple iranien, ton souvenir et ton nom seront clamés comme ceux de toutes celles et tous ceux qui se sont levés pour la liberté et les droits humains.

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

 

Derniers Tweets