Choisir la langue : فارسی | العربية | English
  • Déclarations
  • Messages
  • Message de Maryam Radjavi à la manifestation à Paris : On ne peut empêcher le soulèvement et la lutte du peuple pour le renversement des mollahs en Iran
02 Déc2019

Message de Maryam Radjavi à la manifestation à Paris : On ne peut empêcher le soulèvement et la lutte du peuple pour le renversement des mollahs en Iran

Catégories // Messages

Message de Maryam Radjavi à la manifestation à Paris : On ne peut empêcher le soulèvement et la lutte du peuple pour le renversement des mollahs en Iran

Nous demandons à la France de prendre la tête d’une initiative européenne pour envoyer une mission internationale enquêter dans les prisons de Khamenei

Chers compatriotes,

Chers amis français de la Résistance iranienne

Je vous adresse à toutes et à tous mes salutations et vous remercie pour défendre la liberté et la démocratie ainsi que les droits humains en soutenant le soulèvement en Iran.

Le sang versé de plus de 600 jeunes insurgés, les cris de 12.000 jeunes arrêtés dans les salles de torture de Khamenei et un peuple révolté dans tout l’Iran appellent le monde à se dresser contre le fascisme religieux.

Ils disent qu’ils ont fait trembler la terre sous les pieds du pouvoir dans 187 villes.

Ils disent qu’avec le prix très élevé qu’ils ont payé, ils ont prouvé que face aux mollahs, il n’y a d’autre solution que de les renverser.

Ils ont montré que quel que soit l’endroit où ils se trouvent en Iran, quelles que soient leurs convictions, leur religion ou leur appartenance ethnique, leur demande politique majeure est la même : l’instauration de la liberté et de la démocratie après le renversement de ce régime.

Il s’agit d’une épreuve pour la communauté internationale pour qu’elle se tienne au côté du peuple iranien et de son soulèvement et qu’elle condamne le massacre et le crime contre l’humanité commis lors de la répression de la révolte en Iran.

Chers amis,

Le soulèvement de novembre a montré que le régime n’a pas la capacité de contenir le torrent impétueux des protestations et de la colère de la nation, et que la société iranienne ne retournera pas au calme. La situation ne reviendra plus en arrière.

Paniqués à l’idée de leur renversement, les mollahs se sont livrés à de véritables atrocités. Khamenei a donné l’ordre d’ouvrir le feu sur les jeunes dans la rue et Rohani n’a pas hésité à dire à propos des organes répressifs et criminels : « je m’incline (…) devant les efforts qu’ils ont déployés. »

Le soulèvement de novembre 2019, faisant suite à celui de 2018, ne laisse aucune marge de manœuvre aux tenants criminels de la « réforme » et de la « modération ».

Chers compatriotes,
Chers amis,

On ne peut pas faire disparaitre ce soulèvement et le régime n’est pas en mesure de contenir les révoltes des villes ni d’empêcher d’agir les unités de résistance et la grande armée de la liberté.

C’est un soulèvement jusqu’au renversement du régime dans sa totalité.
C’est un soulèvement jusqu’à l’instauration de la liberté et de la souveraineté populaire.

Malheureusement jusqu’à présent, la communauté internationale n’a pas eu la réaction appropriée face aux crimes contre l’humanité commis ces derniers jours en Iran. C’est la poursuite du statu quo qui a accordé l’impunité aux responsables du massacre de prisonniers politiques des années 1980, et en particulier de 1988.

A la veille du 10 décembre, anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, le peuple iranien attend de la communauté internationale qu’elle prenne une mesure pratique contre les violations des droits humains en Iran, et qu’elle exerce des pressions sur le régime des mollahs pour arrêter les tortures et la tuerie des personnes arrêtées dans le soulèvement.

L’Union européenne doit cesser la complaisance avec ce régime qui massacre les manifestants et qui viole l’un après l’autre ses engagements dans l’accord nucléaire. Il faut déclencher les sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU contre cette dictature sauvage qui est une menace pour la sécurité et la paix dans la région et dans le monde.

Le Conseil de sécurité doit déclarer les dirigeants de ce régime comme des criminels contre l’humanité en raison de toute la répression et de ce bain de sang et doit les traduire en justice.

Nous demandons à la France de prendre la tête d’une initiative européenne pour envoyer une mission d’enquête internationale visiter les prisons et les salles de torture de Khamenei en Iran.

La communauté internationale doit condamner vigoureusement le terrorisme sur internet des mollahs et aider le peuple iranien à briser ce blocus inhumain.

Gloire aux héros tombés dans le soulèvement !
Vive les insurgés de la liberté !
Vive le soulèvement du peuple pour le renversement des mollahs !

Message de Maryam Radjavi à la manifestation à Paris : On ne peut empêcher le soulèvement et la lutte du peuple pour le renversement des mollahs en Iran

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

 

Derniers Tweets