Choisir la langue : فارسی | العربية | English
  • Déclarations
  • Messages
  • Message de Maryam Radjavi à la réunion du parlement italien en soutien au soulèvement populaire en Iran
Déc 102019

Message de Maryam Radjavi à la réunion du parlement italien en soutien au soulèvement populaire en Iran

Categories // Messages

Message de Maryam Radjavi à la réunion du parlement italien en soutien au soulèvement populaire en Iran

Le 10 décembre, une conférence s’est tenue à la Chambre des Députés italienne en présence de plusieurs parlementaires, de personnalités et de partisans de la Résistance iranienne. Elle avait pour but d’apporter soutien et solidarité au soulèvement populaire en Iran.

Maryam Radjavi a adressé le message suivant à cette conférence :

Honorables parlementaires italiens,

Je vous remercie pour l’attention que vous portez au soulèvement et à la résistance du peuple iranien pour le renversement du fascisme religieux.
Le soulèvement du peuple iranien, qui a éclaté le15 novembre dans 190 de villes, grandes et petites, est un soulèvement pour la liberté et la démocratie.
Alors que les mollahs violent massivement le droit à la vie du peuple d’Iran et qu’ils ont jusqu’à présent exécuté 120.000 de leurs opposants politiques,
Alors que la dictature religieuse a privé le peuple de son droit de participer à son destin politique et social et à celui de son pays et qu’elle a fait des élections libres un mythe,
Alors que la dictature religieuse a privé le peuple d’Iran de l’état de droit pour le remplacer par le despotisme absolu,
Notre peuple a fait ce qui est écrit dans l’introduction de la Déclaration universelle des droits de l’homme, il a été « contraint en suprême recours à la révolte contre la tyrannie et l’oppression ».
Ce soulèvement populaire a démontré que les Iraniens sont prêts et veulent se débarrasser de la tyrannie religieuse.
Le régime des mollahs, totalement pris de panique, a répondu aux protestations de la population en tuant plus d’un millier de manifestants, dont des dizaines de jeunes de moins de 18 ans et même des adolescentes de 13 et 14 ans. Il a procédé à au moins 12.000 arrestations.
Le nombre véritable de tués dans la répression du soulèvement est bien plus élevé que cela. Les noms de plus de 400 victimes ont déjà été publiés par la Résistance iranienne. Le régime ne rend pas les corps aux familles et s’oppose aux funérailles. Le massacre de novembre 2019 en Iran est un des crimes les plus effroyables du 21e siècle.
Malheureusement, les gouvernements européens n’ont pas réagi comme il se devait à toute cette tuerie et à ces arrestations. Ce silence et cette inaction sont interprétés par le régime comme un feu vert pour continuer et intensifier ses crimes.

- L’Union européenne doit cesser la complaisance et mettre de côté toute considération avec ce régime. Elle doit demander l’arrêt urgent de la tuerie et des arrestations. Si le régime ne s’y plie pas, il faut actionner les sanctions du Conseil de sécurité.
- Le régime s’efforce par tous les moyens de cacher le nombre véritable des tués. L’ONU doit de toute urgence envoyer en Iran une mission pour enquêter sur les personnes tuées, blessées et arrêtées.
- Le Conseil de sécurité de l’ONU doit déclarer les dirigeants du régime comme des criminels contre l’humanité en raison de cette répression et de ce sang versé afin de les traduire en justice.
J’appelle la Chambre des députés et le Sénat d’Italie, le gouvernement italien et l’Union européenne, ainsi que le monde entier à reconnaitre la résistance et le soulèvement du peuple iranien pour le renversement du régime des mollahs.
Un Iran libre et démocratique n’est pas seulement la priorité du peuple iranien, mais c’est aussi une condition nécessaire pour la paix et la sécurité dans la région et dans le monde.
Je vous remercie.

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

 

Derniers Tweets