• Déclarations
  • Messages
  • Message à l’occasion du Nouvel An iranien « Norouz » à l’Assemblée nationale
Avr11

Message à l’occasion du Nouvel An iranien « Norouz » à l’Assemblée nationale

Categories // Messages

Message à l’occasion du Nouvel An iranien « Norouz » à l’Assemblée nationale

A l’occasion des fêtes du Nouvel An iranien, Norouz, célébré avec l’arrivée du printemps, une réunion s’est tenue le 11 avril à l’Assemblée nationale en présence de parlementaires et de personnalités amis de la Résistance iranienne. Maryam Radjavi leur a adressé un message vidéo, leur souhaitant une bonne année :

Norouz est une fête plusieurs fois millénaires en Iran. Elle symbolise pour les Iraniens l’espoir dans le changement. Sous le régime des mollahs, l’attention très particulière que les Iraniens attachent à Norouz traduit leur opposition au pouvoir. Parce que la dictature religieuse est hostile à la culture et la civilisation iraniennes.

Cette année, Norouz a un sens particulier. La fête a été très influencée par le soulèvement déclenché fin décembre dans 142 villes du pays. Beaucoup d’Iraniens disent que le printemps a commencé le 28 décembre. Depuis, les manifestations et les grèves continuent sans relâche dans tout l’Iran. Notamment la grève générale qui se répète dans la province du Kurdistan, les manifestations de la population arabe iranienne ces dernières semaines dans la région pétrolière du sud-ouest ou les manifestations des ouvriers de la sidérurgie et de la canne à sucre. Il y a aussi les manifestations sur une longue période des agriculteurs d’Ispahan et Téhéran a également connu des protestations ces derniers jours.

Il est évident que les Iraniens ont lancé un mouvement pour un changement de régime.

Un proverbe iranien dit qu’une bonne année se voit à son printemps. On peut donc prévoir que cette année sera l’année d’un mouvement de protestation puissant en Iran. Le pouvoir des mollahs connait une instabilité fondamentale qui cette année va aller en s’aggravant.

Il est certain que ce régime sera renversé par le peuple iranien. Heureusement, l’organisation des Moudjahidine du peuple, l’OMPI, la force axiale du Conseil national de la Résistance iranienne, a développé ses réseaux en Iran. Ces réseaux ont joué un rôle majeur dans les soulèvements de décembre et janvier dernier. Le régime, en particulier son guide suprême, a officiellement reconnu le rôle de l’OMPI.

Auparavant, certains défenseurs du régime des mollahs prétendaient qu’après l’accord sur le nucléaire et la levée des sanctions, l’Iran allait se libéraliser. Mais la dictature religieuse a intensifié la répression dans le pays. Elle a aussi développé son programme de missiles balistiques et ses guerres au Moyen Orient.

Nous avons dit à plusieurs fois que ce régime ne sera jamais modéré, sinon il perdrait sa puissance.
Heureusement, aujourd’hui, la France met en cause le programme de missiles balistique du régime et son rôle déstabilisateur dans la région.

En plus de cela, le peuple iranien attend de la France qu’elle se tienne à ses côtés. Il attend de la France qu’elle défende les droits de l’homme et le soulèvement en Iran. Un équilibre durable en Iran et la tranquillité au Moyen-Orient se trouvent dans le renversement de la tyrannie religieuse.

Nous nous battons pour l’instauration d’une république pluraliste en Iran, fondée sur la séparation de la religion et de l’Etat et sur l’égalité des femmes et des hommes. Nous voulons aussi l’abolition de la peine de mort, l’autonomie des minorités ethniques, l’égalité des chances économiques, le respect de l’environnement et un Iran non nucléaire.

Je vous souhaite à toutes et à tous un joyeux Printemps !

Message à l’occasion du Nouvel An iranien « Norouz » à l’Assemblée nationale

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets