• Accueil / Activités / Maryam Radjavi: La victoire de tous les Iraniens qui luttent pour la liberté et la démocratie
08 Oct 2009

Maryam Radjavi: La victoire de tous les Iraniens qui luttent pour la liberté et la démocratie

Catégories // Activités // Discours et événements

Maryam Radjavi: La victoire de tous les Iraniens qui luttent pour la liberté et la démocratie

Suite à la libération des 36 otages (enlevés le 28 juillet dernier à Achraf) au 72e jour de grève de la faim et 7e jour de grève sèche, de nombreux Iraniens et amis de la résistance iranienne se sont rassemblés à Auvers Sur Oise, le siège du Conseil national de la Résistance iranienne dans l’après midi de mercredi.

Ils ont été nombreux à prendre la parole pour féliciter la résistance et se réjouir avec elle. Mgr Gaillot, le préfet Yves Bonnet, le bâtonnier Gilles Paruelle, ou encore Jean-Pierre Béquet le maire d’Auvers-sur-Oise, figure parmi les nombreux orateurs de la journée.

Lors de son intervention, Maryam Radjavi présidente élue de la Résistance iranienne a déclaré que cette « victoire est celle de tous les Iraniens qui luttent pour la liberté et la démocratie ». Elle a rendu hommage à la décision de tous les grévistes de faim à Achraf et dans le monde d’avoir mis fin à deux mois de grève après la libération des otages. » Mme Radjavi avait demandé à plusieurs reprises à tous les grévistes de la faim à Achraf et dans le monde de mettre fin à leur grève.

A propos de l’acharnement du régime iranien contre la cité d’Achraf elle a rappelé que « trois mois avant la mise en scène électorale en Iran, le guide suprême du régime Ali Khamenei qui préparait une véritable opération chirurgicale au sommet du pouvoir a décidé d’éliminer le camp d’Achraf qu’il considérait comme sa principale menace. Il a donc rendu public un accord secret passé avec le gouvernement irakien pour anéantir Achraf ». Elle a ajouté : « ensuite depuis l’insurrection en Iran, pour mener la répression et colmater la brèche au sommet, le régime a eu besoin de faire attaquer Achraf. » Mais le 28 et 29 juillet « les habitants d’Achraf ont opposé une résistance sans précédent à mains nus. Le régime des mollahs et ses hommes de mains en Irak se sont trompés une troisième fois en prenant les 36 otages. Ils avaient sous estimé la volonté et le courage de ces hommes. Ils sont ainsi devenus un exemple pour les jeunes révoltés en Iran. »

Au nom du peuple iranien, Mme Radjavi a lancé au régime à Téhéran : « Vous ne pourrez jamais réprimer l’insurrection de ce peuple ni la résistance des habitants d’Achraf, c’est une résistance jusqu’à la victoire. »

A l’attention des gouvernements étrangers elle a déclaré : « composer avec ce régime dans la répression et ignorer les intérêts du peuple iranien ne placeront ces gouvernements que du côté des perdants. La politique de complaisance avec ce régime aux abois a échoué et la poursuivre n’apporte que le discrédit à ses auteurs. »

Maryam Radjavi a appelé les Etats unis, l’Union européenne et les instances internationales à « créer des garantis pour le respect des droits des habitants d’Achraf et les préserver de toute attaque et violence. Les décisions de la justice irakienne libérant les otages, confirmées par le procureur général de l’Irak, ont rejeté l’accusation de l’illégalité de la présence des Moudjahidine du peuple en Irak. La présence d’Achraf en Irak est donc légitime et légal. Et tout déplacement forcé et déportation de ses habitants est un crime contre l’humanité. » Elle a appelé l’ONU et le Haut Commissaire pour les droits de l’Homme des Nations unies à installer une mission d’observateur à Achraf pour empêcher toutes nouvelles attaque ou déportation.

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets