• Accueil / Presse / Les manifestations contre le régime se propagent à travers l’Iran, selon l’opposition
24 Oct 2017

Les manifestations contre le régime se propagent à travers l’Iran, selon l’opposition

Catégories // Presse

Les manifestations contre le régime se propagent à travers l’Iran, selon l’opposition

Par Ben Evansky, Fox News – Plus de 2000 Iraniens ont protesté devant le parlement du pays à cause de leur épargne détournée et de la politique corrompue.

Les Iraniens ordinaires auraient porté aujourd’hui leurs griefs contre le régime de Téhéran devant le parlement du pays à la suite de ce qu’ils considèrent comme le pillage par le régime de leurs économies et contre sa politique corrompue.

Selon une information et une vidéo d’un groupe d’opposition iranien, le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), plus de 2 000 personnes ont protesté devant le parlement du pays, connu sous le nom de Majlis. Les manifestants qui ont été approchés par la police ont scandé des slogans contre le régime :

« Honte, honte à la police! »

« Mort au dictateur ! »

« Mort au démagogue ! »

Après l’arrestation de manifestantes par la police, la foule, est-il noté, a lancé encore plus de slogans hostiles au régime.

« Vous êtes Daech, vous êtes Daech, A bas Daech, laissez-les partir ! »

« Honte à Rohani ! »

« Ils avaient un déficit budgétaire, alors ils ont pris notre argent « , disait un autre slogan, selon le CNRI.

Fox News a rapporté la semaine dernière que le discours du président Donald Trump sur l’accord nucléaire iranien a encouragé les manifestants quand il a déclaré que son gouvernement était solidaire des Iraniens ordinaires.

Selon diverses informations, des manifestations ont débuté à la suite d’un scandale financier dans lequel des milliers de personnes qui avaient fait confiance à des établissements financiers gouvernementaux pour y déposer leur épargne, l’ont ensuite perdue ou n’ont pas été autorisées à la retirer.

Les manifestations ont débuté en 2016 mais sont devenues de plus en plus politiques cette année.

De nombreux investissements seraient dirigés ou liés au Corps des gardiens de la révolution (pasdaran), récemment mis par Trump sur la liste noire du Département du Trésor pour ses activités terroristes.

« Je tuerai, je tuerai celui qui a tué mon frère », criaient les manifestants alors que la police s’apprêtait à les arrêter. Selon le CNRI, les manifestants ont lancé des pierres, des bâtons et d’autres objets sur la police.

La nouvelle indique également que lorsque les agents ont encerclé les manifestants, ils ont abattu les barrières de la police et ont été rejoints par de nombreux passants, tandis qu’une unité motorisée était déployée. Les manifestants ont réagi, dit la nouvelle, en jetant des pierres sur la police.

« Les slogans courageux des manifestations d’aujourd’hui contre les responsables du pouvoir judiciaire et exécutif et les forces répressives et du renseignement, reflètent le désir du peuple iranien de renverser la dictature religieuse des mollahs », a déclaré Maryam Radjavi, dirigeante du CNRI, dans un communiqué publié aujourd’hui.

Dans son communiqué, Mme Radjavi appelle notamment les jeunes Iraniens à soutenir leurs compatriotes et les femmes, à manifester pour leurs droits et à étendre les manifestations.

« La fraude institutionnalisée, le meurtre institutionnalisé et la belligérance constituent les piliers du régime décadent des mollahs.

« Ali Khamenei et son bureau tirent les ficelles contrôlant tous les crimes dépravés qui ont lieu dans le pays.

« Tant que ce régime sera au pouvoir, il n’y aura pas de fin aux détournements financiers astronomiques, à la pauvreté, au chômage et aux conditions économiques catastrophiques « , indique le communiqué.

Les manifestants ont également critiqué le chef de l’appareil judiciaire iranien, l’ayatollah Mohammad Sadeq Amoli Larijani, qui a été nommé pour dix ans par le guide suprême, l’ayatollah Khamenei.

Les manifestants ont scandé, selon le CNRI, que « Larijani est un juge. Il est le complice des voleurs » à l’encontre du régime.

http://www.foxnews.com/world/2017/10/23/anti-regime-protests-spreading-across-iran-says-countrys-opposition.html

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets