24 Nov 2016

Maryam Radjavi au 30e anniversaire de la fondation Danielle Mitterrand – France Libertés

Catégories // Activités // Discours et événements

Maryam Radjavi au 30e anniversaire de la fondation Danielle Mitterrand – France Libertés

Le 24 novembre, sur l’invitation de la fondation Danielle Mitterrand, Maryam Radjavi a participé au 30e anniversaire de France Libertés et au cinquième anniversaire du décès de Danielle Mitterrand, à la mairie du 10e arrondissement de Paris.

Cette cérémonie était placée sous le signe de résistances permanentes et toujours renouvelées, Résistances auxquelles Danielle Mitterrand avait consacrée ses activités durant des dizaines d’années en tant que Première Dame et présidente de France Libertés.
C’est le maire du 10e arrondissement Rémy Feraud qui a prononcé le discours d’ouverture. Puis Gilbert Mitterrand, qui dirige désormais la fondation, a pris la parole. Evoquant la présence de Maryam Radjavi, il a rappelé qu’une des activités de premier plan de Danielle, avait été son soutien à la résistance du peuple iranien et aux Moudjahidine du peuple. Un soutien qui remonte à l’accueil fait par François Mitterrand à l’installation du Conseil national de la résistance en France et qui s’est continué avec une amitié profonde entre Danielle Mitterrand et Maryam Radjavi.
Dans les divers tournants qu’a traversés la lutte de ce mouvement, Danièle Mitterrand était présente et a apporté son appui. Un tournant majeur a été le soutien aux habitants des camps d’Achraf et de Liberty qui ont été à maintes reprises la cible d’attaques des agents du régime iranien, a expliqué Gilbert Mitterrand. Il s’est réjoui qu’aujourd’hui leur transfert hors d’Irak vers l’Europe se soit passé avec succès.
Puis un hommage a été rendu aux divers aspects des efforts déployés par Danielle Mitterrand dans sa défense des droits des peuples opprimés, de la protection de l’environnement, du droit à l’eau potable, du partage équitable des richesses de la terre, à travers les témoignages de nombreuses personnes présentes à cette cérémonie.
Le Dr Saleh Radjavi a rappelé sa première rencontre avec Danielle Mitterrand en 1986 lorsqu’il avait attiré son attention sur la grève de la faim de dizaines de réfugiés iraniens dont des parents et proches avaient été expulsés au Gabon, lors d’un marchandage honteux entre le régime des mollahs et le gouvernement français de l’époque.
Puis le Dr Radjavi a évoqué la présence immédiate de Danielle Mitterrand après le raid policier du 17 juin 2003 sur les bureaux du CNRI à Auvers-sur-Oise. Dès le lendemain de l’attaque policière, contraire à tous les principes des droits humains et des valeurs de la république, Danielle Mitterrand a été la première personnalité française qui a couru à notre secours et a annoncé fermement son soutien à Maryam Radjavi, a souligné le Dr Radjavi. Elle a dénoncé les divers aspects de cette politique de complaisance dans plusieurs conférences de presse.
A la fin de la cérémonie illustrée par de nombreux films, des prix ont été remis par Michel Joly, secrétaire général de la fondation à Madame Vandana Shiva, écologiste, écrivaine et féministe indienne, et un autre prix a été remis par l’eurodéputée Michèle Rivasi, membre du CA de la fondation, au mouvement Alternatiba.
En marge de cette cérémonie, Maryam Radjavi a visité l’exposition retraçant les trente années d’activités de France Libertés et a déposé un bouquet de fleurs en hommage à cette amie de toujours de l’OMPI et de la Résistance iranienne, ainsi qu’un bouquet de fleurs en hommage aux martyrs de la résistance française à la mairie du 10e.

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets