• Accueil / Activités / Discours à la cérémonie de Fondation de Danielle Mitterrand
23 Mai 2013

Discours à la cérémonie de Fondation de Danielle Mitterrand

Catégories // Activités // Rencontres

Discours à la cérémonie de Fondation de Danielle Mitterrand

Chers amis,

C’est avec un grand plaisir et beaucoup de souvenirs que je me retrouve ici, à France Libertés. Pour moi, sa fondatrice, Danielle Mitterrand, grand défenseur des droits des peuples opprimés, était comme une sœur protectrice.

On ne peut oublier qu’en 1984, quand Khomeiny exécutait chaque jour des centaines de membres des Moudjahidine du Peuple, elle était présente à coté de leur leader Massoud Radjavi pour défendre les droits de l’homme en Iran.

On ne peut oublier qu’en 1987, quand des réfugiés iraniens en France ont été victimes d’un marchandage et expulsés au Gabon, elle a rendu visite à leurs familles et amis en grève de la faim pour leur témoigner son soutien.

On ne peut oublier, qu’il y a dix ans, le 17 juin 2003, quand les alliés des mollahs et les partisans de la complaisance nous ont attaqués à Auvers-sur-Oise, avec quel courage elle a pris la défense des innocents devant les médias, et avec quelle force elle a affronté la campagne de diabolisation. Ce jour-là, c’était la conscience de la France qui parlait à travers elle.

Les résidents d’Achraf et le peuple iranien n’oublieront jamais ces mots plein d’affection et de sagesse pour défendre le droit à la résistance des combattants de la liberté d’Achraf. Elle avait écrit dans un dernier message : «Chers et tendres amis d’Achraf, votre sacrifice prépare l’avenir. Ce n’est pas le seul prix que vous avez payé : Il faut aussi compter avec l’exemple que vous donnez à tous les opprimés et le message d’espoir écrit avec votre sang que vous adressez à l’humanité. »

Et maintenant ma chère Danielle, j’aimerais tant que tu sois là pour faire entendre la voix de tes amis d’Achraf qui sont emprisonnés au camp Liberty. Ils ont été déplacés de force et sont privés des moyens élémentaires de vie et des soins médicaux, ce qui a provoqué la mort de plusieurs habitants. C’est pourquoi ils demandent un retour immédiat à Achraf où ils ont une sécurité relative face aux menaces du régime des mollahs.

Ce régime est dans une crise profonde et la mascarade électorale intensifie les conflits internes. Rafsandjani, un fondateur de cette dictature, a été éliminé de la course à la présidentielle sur ordre de Khamenei. Cela provoque une division profonde et une grande opération chirurgicale au sommet du régime des mollahs. J’appelle le peuple iranien à un boycott total de cette fausse élection et j’avertis les gouvernements occidentaux que désormais tout marchandage et complaisance avec ce régime sera uniquement au service de la répression et de la tuerie du peuple iranien, de la course aux armes atomiques, de l’exportation de l’intégrisme et du terrorisme et des guerres dans la région, comme en Syrie.

Chers Amis,

Les Achrafiens savent que partout dans le monde, comme ici, des femmes et des hommes libres se tiennent à leurs cotés. Ils savent qu’ils ne sont pas seuls et que le flambeau de Danielle Mitterrand brille toujours dans les mains des héritiers de sa Fondation qui avance avec beaucoup de succès « sur les pas de Danielle »

Je voudrais remercier la fondation France Libertés surtout M. Gilbert Mitterrand et M. Michel Joli pour leur soutien aux droits des Achrafiens et du peuple iranien.

C’est pourquoi, en leur nom, la Résistance iranienne tient à vous offrir ce buste de Danielle Mitterrand éternelle passionnée de la Liberté et Première Dame de la résistance à l’injustice.

Oui, ce visage restera gravé à jamais dans les cœurs de tous les membres de la Résistance, surtout à Achraf et à Liberty, comme il est gravé dans les cœurs des peuples opprimés à travers le monde.

Je vous remercie.

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets