Choisir la langue : فارسی | العربية | English
  • Déclarations
  • Communiqués
  • Maryam Radjavi : L’appel à la justice de Navid Afkari, est celui de milliers de prisonniers politiques torturés en Iran
Sep 022020

Maryam Radjavi : L’appel à la justice de Navid Afkari, est celui de milliers de prisonniers politiques torturés en Iran

Categories // Communiqués

Maryam Radjavi : L’appel à la justice de Navid Afkari, est celui de milliers de prisonniers politiques torturés en Iran

Appel à condamner la torture et les crimes contre l’humanité et à agir d’urgence pour la libération des frères Afkari et de tous les manifestants emprisonnés

Maryam Radjavi, présidente du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a déclaré à propos des tortures cruelles que les bourreaux du régime des mollahs ont fait subir à Navid Afkari et à ses frères pour leur arracher des aveux forcés : Les tortures sauvages infligées à Navid Afkari et à ses frères sont ignobles. Je lance un appel général à se lever pour soutenir les frères Afkari et à faire entendre leur voix et le cri du peuple iranien pour la liberté.

Mme Radjavi a ajouté : Le cri des frères Afkari est celui de milliers de prisonniers politiques qui sont morts sous la torture ou ont été menés à la potence le corps recouvert de blessures. Le crime contre l’humanité qui a commencé en Iran en 1981 avec les exécutions massives de prisonniers politiques et a connu son apogée dans le massacre de 1988, a continué avec 7 massacres contre les habitants sans défense d’Achraf et Liberty, membres de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK), et la tuerie de 1500 manifestants en novembre 2019. Ces atrocités se poursuivent à présent avec les condamnations à mort des prisonniers du soulèvement et leurs tortures sauvages en Iran.

Mme Radjavi a de nouveau exhorté le Conseil de sécurité des Nations unies, le Secrétaire général, la Haut-Commissaire et le Conseil des droits de l'homme des Nations unies, ainsi que l'Union européenne à prendre des mesures immédiates pour obtenir la libération des frères Afkari et de tous les prisonniers de conscience en Iran. Garder le silence sur la torture et les crimes contre l'humanité équivaut à violer les valeurs pour lesquelles l'humanité a sacrifié des dizaines de millions de vies, a-t-elle ajouté.

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
Le 2 septembre 2020

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

 

Derniers Tweets