• Déclarations
  • Communiqués
  • Les manifestations des travailleurs d'Hepco se poursuivent malgré les mesures répressives du régime iranien
17 Sep2019

Les manifestations des travailleurs d'Hepco se poursuivent malgré les mesures répressives du régime iranien

Catégories // Communiqués

Les manifestations des travailleurs d'Hepco se poursuivent malgré les mesures répressives du régime iranien

Le mardi 17 septembre 2019, les travailleurs de la société Arak Hepco ont poursuivi leurs manifestations en dépit des menaces ses unités anti-émeute spéciale du Corps des gardiens de la révolution islamique (IRGC).

C'était le troisième jour consécutif de leurs manifestations. Les forces répressives ont bloqué toutes les routes permettant aux travailleurs de se rassembler et empêchant d’autres personnes de les rejoindre.

Les travailleurs d'Hepco avaient donné à la direction dix jours pour répondre à leurs demandes. La date limite a expiré le dimanche 15 septembre et les travailleurs ont entamé une nouvelle vague de manifestations, leurs demandes n'ayant pas été satisfaites.

Tôt le matin du lundi 16 septembre, les travailleurs de Hepco ont défilé dans les rues du centre-ville d’Arak et ont bloqué les voies ferrées. Dans l’après-midi, les unités spéciales anti-émeute des pasdaran ont attaqué les manifestants, blessant plusieurs et arrêtant des dizaines d’autres.

Les travailleurs d'Hepco se sont mis en grève et ont protesté à plusieurs reprises au cours des deux dernières années, y compris en mai 2018. Le 6 novembre 2018, 15 travailleurs ont été condamnés à un an de prison et à 74 coups de fouet.

Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a salué les courageux travailleurs de Hepco qui continuent de manifester malgré la répression brutale. Elle a appelé les Iraniens, en particulier les jeunes d'Arak, à manifester leur soutien aux manifestants. Elle a également appelé les syndicats et les défenseurs des droits de l’homme dans le monde à condamner les mesures répressives des mollahs et à soutenir les revendications légitimes des travailleurs iraniens. Elle a exigé la libération immédiate de toutes les personnes arrêtées.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 septembre 2019

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets