• Activités
  • Extraits
  • Question : Quelle place occupe Massoud Radjavi dans la Résistance iranienne ?
22 Aoû2019

Question : Quelle place occupe Massoud Radjavi dans la Résistance iranienne ?

Catégories // Extraits

Question : Quelle place occupe Massoud Radjavi dans la Résistance iranienne ?

Face au monstre de la répression et du crime qui s’en prend aux villes et aux villages d’Iran, jusqu’à Damas et Bagdad, par bonheur une résistance solide s’est levée qui incarne l’honneur et le prestige de l’Iran et des Iraniens.

Un mouvement constitué des enfants les plus éclairés et les plus dévoués du peuple iranien qui sont l’espoir et la garantie de la liberté. Mais ce trésor stratégique, qui en a jeté les bases, qui l’a orienté et comment le fait-il fructifier ?

La révolution iranienne a été détournée par Khomeiny ; il a souillé nos valeurs de lutte avec son intégrisme et sa démagogie et a plongé notre patrie dans la dictature, la guerre et la régression.

- Mais qui a défié Khomeiny en opposant à sa « révolution islamique », le mot d’ordre de « révolution démocratique » en Iran ?
- Qui a dressé le drapeau de la résistance sans compromis et a tenu bon face à l’agression et la destruction semées par Khomeiny ?
- Qui a fait la lumière dans le climat politique si troublé et a déclaré avec fermeté : le mot d’ordre principal de la révolution iranienne, est le mot d’ordre de la liberté et la menace principale est l’intégrisme et la dictature religieuse ?
- Qui a affirmé, comme il a été prouvé au cours de ces trente années, qu’une vipère n’accouche pas d’une colombe réformiste et modérée ?
(La foule : Massoud)
Oui, Massoud (Radjavi) !

Lui dont l’espoir et le chemin ont renforcé et renforcent la résistance des Moudjahidine emprisonnés dans les salles de torture, lui dont les fusillés et les victimes des massacres ont crié et crient encore le nom et le chemin. On entend toujours depuis trente ans retentir sa voix un peu partout dans les foyers, lui qui disait : « Ils m’ont fouetté des milliers de fois, ils m’ont pendu des milliers de fois, je suis le représentant d’une génération innombrable, je suis venu donner ma vie pour la liberté de mon peuple enchainé. » Oui, ses paroles pour les passionnés de la liberté apportent la bonne nouvelle de la libération, et pour les ennemis de la liberté, c’est l’écho du crime et du péché.

C’est lui qui a fondé le Conseil national de la Résistance iranienne, qui a créé l’Armée de libération nationale iranienne et qui a fait traverser au navire de la résistance organisée du peuple iranien, le tsunami des bombardements, des attaques et du blocus. C’est pour cette raison qu’à l’instar de toutes les expériences amères de l’histoire, les mains de l’ennemi et les poignards trempés dans le poison de la trahison, s’agitent pour le calomnier et l’éliminer physiquement.

Mais ce que je tiens à dire c’est que malgré tous les complots et toutes les lâchetés, le dernier mot reviendra à la génération que Massoud a formée. Cette même génération innombrable qui rugit :
- Dans l’immense désert de la tyrannie et de l’oppression, cet amour de la liberté qui a conquis l’être humain, c’est nous.
- Dans les ténèbres du mensonge, de l’hypocrisie et de l’indifférence, ce sacrifice et cette sincérité qui ouvrent la voie de la résistance, c’est nous.
- Et dans la nuit obscure du régime du guide suprême, cette volonté victorieuse qui donne naissance à l’armée de libération, qui se dresse et qui mène au renversement, c’est nous.

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets