• Accueil / Messages / Message pour la Journée internationale des femmes aux conférences en Italie
05 Mar 2021

Message pour la Journée internationale des femmes aux conférences en Italie

Catégories // Déclarations // Messages // Nouvelles et activités

Message pour la Journée internationale des femmes aux conférences en Italie

Maryam Radjavi : La Journée internationale des femmes annonce la venue d’un nouveau monde sans inégalités, oppression ni intégrisme

Honorables parlementaires d’Italie
Defenseures et défenseurs de l’égalité et de la libération des femmes,
Mes félicitations en cette Journée internationale des femmes.
Je rends hommage aux pionnières de l’égalité des femmes en Italie et dans le monde.
La Journée internationale des femmes annonce la venue d’un nouveau monde sans inégalités, oppression, humiliation et fondamentalisme pour les femmes et pour tous.
Par conséquent, dans notre pays en Iran, la célébration de la Journée internationale des femmes marque la volonté des Iraniennes de se soulever contre la tyrannie et de la renverser.

Un régime misogyne en Iran

Un régime qui ne peut se maintenir au pouvoir sans la répression de la société, en particulier la répression des femmes.
Un régime dont les discriminations inhumaines à l’égard des femmes sont inhérentes à son pouvoir et imposent toutes sortes de contraintes, comme le voile obligatoire et l’élimination des droits et libertés des femmes.
Le pouvoir des mollahs ne se maintiendra pas sans la misogynie, et l’égalité des femmes en Iran ne sera pas possible sans le renversement de ce régime.
La plus grande répression des mollahs ces quatre dernières décennies a visé les femmes en Iran. À l’inverse, les femmes ont joué un rôle de premier plan dans la lutte pour renverser cette tyrannie.
Et en dernier ressort, ce sont les femmes en Iran qui vaincront le pouvoir intégriste.

Un peuple prêt à se soulever

Aux yeux de ceux qui ne connaissent pas la situation en Iran, il est possible que le point crucial dans ce pays et dans tout le Moyen-Orient soit le programme nucléaire et balistique du régime, ainsi que ses actes malveillants et son terrorisme dans la région. Mais le point le plus important en Iran aujourd’hui est le fait que la société en ébullition est prête à renverser la dictature religieuse. Le grand soulèvement de novembre 2019 l’a poussée au bord du gouffre.
Au cours de l’année écoulée, Khamenei, le guide suprême des mollahs, a cherché à protéger son régime en se servant du coronavirus et de ses pertes massives.
Mais désormais, comme l’a montré la rébellion sanglante de la population au Baloutchistan ce 23 février, le feu des soulèvements a pris sous la braise du coronavirus.
Le peuple iranien ne tolère plus la domination des mollahs réactionnaires et s’est levé pour tourner cette page de l’histoire.

Les femmes iraniennes n’acceptent plus l’oppression, leur éviction des lois, d’être reléguées citoyennes de deuxième catégorie, d’être ignorées, sauvagement exploitées et d’être les premières victimes de la faillite économique des mollahs.
Les femmes en Iran ont joué un rôle important dans cinq soulèvements nationaux ces deux dernières années. Chaque jour voit grandir leur détermination à former des unités de résistance et à organiser des protestations.

Les femmes dans l’Iran libre de demain

L’Iran avance vers le renversement de ce régime. Nous voulons instaurer une république pluraliste fondée sur les droits humains au lieu de la tyrannie misogyne en place.
Une république fondée sur la séparation de la religion et de l’État.
Nous recherchons une véritable démocratie dont la condition nécessaire est la participation active et égale des femmes à la direction politique de la société.
Dans l’Iran de demain, toutes les libertés individuelles des femmes seront reconnues, notamment la liberté de croyance, de religion, de profession et de voyage.
Les femmes seront libres de choisir leurs vêtements.
Dans l’Iran de demain, les hommes et les femmes auront des droits sociaux, politiques, culturels et économiques égaux.

Au nom du mouvement pour l’égalité, j’appelle tous les défenseurs de l’égalité des femmes dans le monde à soutenir les femmes en Iran et le soulèvement du peuple iranien pour la liberté.
Demandez à vos gouvernements de subordonner leurs relations politiques et économiques avec le régime criminel des mollahs au respect des droits humains en Iran, en particulier des femmes et des prisonniers.
Il est du devoir de tous les défenseurs des droits humains de protéger les femmes en Iran et le soulèvement du peuple iranien pour la liberté.
Merci pour votre soutien et vos efforts

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets