13 Déc 2021

Iran : Troisième jour du soulèvement national des enseignants

Catégories // Communiqués // Déclarations // Nouvelles et activités

Iran : Troisième jour du soulèvement national des enseignants

Pour la troisième journée consécutive, enseignants et éducateurs se sont rassemblés dans le cadre d’une manifestation nationale.

À Téhéran, les manifestants se sont regroupés devant le Parlement du régime et devant les rectorats dans les autres villes.

Les manifestations d’aujourd’hui ont eu lieu malgré les efforts et les charges dans plusieurs villes, des forces de sécurité, des agents en civil et des services de renseignement pour les empêcher.

À Téhéran, les forces répressives ont chargé les enseignants protestataires et tenté de les disperser, mais elles ont dû battre en retraite face à la résistance des manifestants, qui criaient « Honte à vous ». Des milliers d’enseignants sont descendus dans la rue pour protester à Chiraz malgré la répression.

Les enseignants protestataires des diverses villes scandaient : « Enseignants, levez-vous pour défendre vos droits », « Libérez les enseignants emprisonnés », « Enseignants, levez-vous pour éliminer la discrimination », « Honte à ceux qui prétendent défendre la justice », « Jamais nation n’a connu autant d’injustice », « Enseignants épris de liberté exigez vos droits », « Les enseignants préfèrent la mort à l’humiliation », « Nous ne nous arrêterons pas avant d’avoir obtenu nos droits ».

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a salué les enseignants épris de liberté qui, tout en défiant les forces répressives, sont sortis dans les rues de tout l’Iran pour scander :  » Enseignants levez-vous pour défendre vos droits « ,  » Les enseignants se lèvent pour éliminer la discrimination  » et  » Libérez les enseignants emprisonnés ». Mme Radjavi a ajouté : J’exhorte les lycéens, les étudiants et toute la jeunesse à soutenir les enseignants qui manifestent et qui reflètent la détermination de la nation contre le régime criminel des mollahs. C’est un soulèvement pour la justice, la liberté et la souveraineté nationale contre un régime qui a pillé et détruit les richesses et les biens du peuple iranien.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
13 décembre 2021

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets