• Accueil / Messages / Message à la visio-conférence en présence de sénateurs américains
17 Mar 2021

Message à la visio-conférence en présence de sénateurs américains

Catégories // Déclarations // Messages

Message à la visio-conférence en présence de sénateurs américains

Maryam Radjavi: Le peuple iranien ne tolère plus la vie sous les mollahs fondamentalistes

Mesdames et Messieurs,
Éminents sénateurs,
Honorables invités,

À l’aube du nouvel an iranien, Norouz, je voudrais exprimer ma gratitude et mon respect à tous les sénateurs, représentants et personnalités des États-Unis qui ont défendu la démocratie et les droits humains en Iran au fil des ans.

Aujourd’hui, je voudrais attirer votre attention sur la réalité la plus importante en Iran, à savoir le désir social croissant de renverser la dictature religieuse.

Le grand soulèvement de novembre 2019 a amené le régime au bord de sa chute. Les conditions explosives, le mécontentement extrême et la confrontation entre le peuple et le régime en place, ont atteint leur sommet.

Des personnes qui, jusqu’il y a peu, jouissaient d’une relative stabilité dans la classe moyenne, ont désormais rejoint les rangs des pauvres. Et les pauvres d’hier souffrent aujourd’hui de la faim.

Le peuple iranien s’est levé

Au cours de l’année écoulée, le guide suprême du régime, Khamenei, a tenté d’utiliser le coronavirus et ses pertes massives comme bouclier de protection pour le régime. Il a révélé ses véritables objectifs en interdisant les vaccins venant des États-Unis, de Grande-Bretagne et de France.

Mais comme l’a montré le soulèvement sanglant de la population du Baloutchistan dans la dernière semaine de février, le feu des soulèvements a repris sous les cendres du coronavirus.

Chaque jour, le peuple iranien profite de toutes les occasions qui lui sont offertes pour faire entendre sa voix. Les Iraniens ne tolèrent plus la vie sous les mollahs fondamentalistes et se lèvent pour tourner les pages de l’histoire. Les femmes n’acceptent plus l’oppression, le manque de respect de leurs droits ni d’être des citoyens de seconde zone. Les minorités ethniques et religieuses n’attendent plus les promesses vides du régime et défendent leurs droits.

En unité avec tout le peuple iranien, nous voulons établir une république pluraliste basée sur les droits humains ; une république fondée sur la séparation de la religion et de l’Etat au lieu de la tyrannie misogyne en place.

Un maximum de fermeté avec le régime iranien

Chers amis,
Une enquête de deux ans et demi du tribunal d’Anvers en Belgique a révélé que l’ensemble du régime clérical est impliqué dans le terrorisme et le complot terroriste de juin 2018 en France.

Le tribunal a condamné un diplomate du régime et ses agents pour terrorisme et les a condamnés à de longues peines de prison. Alors que le régime prétend soutenir la diplomatie, la négociation et la paix, son ministère des Affaires étrangères s’engage dans la planification et le soutien d’activités terroristes en Europe et aux États-Unis contre les opposants. Les gouvernements occidentaux doivent empêcher ce régime d’abuser des ressources juridiques, diplomatiques, bancaires et technologiques de leurs pays, ou de leurs traditions démocratiques pour mener des actions terroristes.

Le régime iranien en 2021 n’est plus du tout dans la même situation qu’en 2015. Il est aujourd’hui à son point le plus faible, mais il veut donner une image complètement différente en menaçant les autres.

Afin d’obtenir davantage de concessions, le régime a tenté de tester la détermination du gouvernement américain en intensifiant les tirs de roquettes et les crimes en Irak, au Yémen et dans d’autres pays de la région, et en violant davantage ses engagements nucléaires ces deux derniers mois.

Toute concession ou tout silence face à ses crimes ne fera qu’encourager ce régime à accroître plus que jamais ses menaces.

La seule option est que la communauté internationale fasse preuve d’une détermination maximale contre ce régime et qu’elle soutienne le peuple iranien pour le faire tomber et établir un gouvernement démocratique en Iran.

Les législateurs américains ont un rôle clé à jouer dans la promotion de la bonne politique à l’égard de l’Iran. Et je vous remercie d’être tous du bon côté de l’histoire.

Avec l’élimination du cœur du fondamentalisme et de l’extrémisme, l’Iran libre de demain garantira la paix et la sécurité dans la région et dans le monde.

Je vous remercie

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets