• Activités
  • Discours
  • En ce début de 2019, le monde doit entendre le cri des manifestants en Iran
14 Jan2019

En ce début de 2019, le monde doit entendre le cri des manifestants en Iran

Catégories // Discours et événements de Maryam Radjavi

En ce début de 2019, le monde doit entendre le cri des manifestants en Iran

Le 13 janvier, lors d’une cérémonie de vœux en ce début d’année 2019 dans les bureaux du Conseil national de la Résistance iranienne à Auvers-sur-Oise, Maryam Radjavi a accueilli des maires, des élus locaux, des personnalités, des Val d’Oisiens et des Franciliens.

Mme Anissa Boumediene, ancienne Première Dame d’Algérie, M. Dominique Lefebvre, président de la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, Monseigneur Jacques Gaillot, des maires franciliens et des personnalités se trouvaient au nombre des personnalités.
Toute en souhaitant la bienvenue et la bonne année à ses hôtes, Maryam Radjavi a brossé un tableau des événements en Iran en 2018 et des perspectives pour 2019 dans le discours suivant :

Mesdames et Messieurs les élus,
Très chers amis de la Résistance du peuple iranien
Chers amis d’Auvers-sur-Oise, du Val d’Oise et de la région parisienne,

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne année pleine de bonheur, de santé et de réussite. Une année où les Français vont pouvoir surmonter tous les obstacles. Une bonne année à vous tous qui avez apporté votre soutien et votre amitié à la Résistance iranienne durant ces 15 dernières années.

C’est grâce à votre présence et à votre soutien que nous avons pu supporter ces conditions difficiles et que nous avons pu remporter des victoires.

Après la rafle du 17 juin 2003 et la grève de la faim, vous avez apporté de l’eau et de la glace aux grévistes et surtout vos sourires et votre gentillesse.

Après nos victoires en justice, vous avez demandé ce que vous pouviez faire pour aider la résistance et la liberté en Iran.

Certains d’entre vous sont allés à Achraf pour soutenir les Achrafiens. D’autres sont allés manifester dans plusieurs pays et d’autres ont fait signer des pétitions dans la rue en soutien aux Achrafiens.

Vous avez partagé nos joies et nos peines. Vous avez pleuré avec nous les martyrs des massacres d’Achraf et Liberty. Vous avez fêté avec nous le grand transfert de tous les Achrafiens hors d’Irak.
Vous avez suivi les conférences et les manifestations en soutien au soulèvement contre la dictature religieuse en Iran.

Beaucoup d’amis de cette époque nous ont quittés et nous saluons leur mémoire et nous sommes fiers de leur amitié.

Aujourd’hui avec le peuple iranien, nous sommes plus proches que jamais de la liberté. Le secret de notre avancée dans les quarante années de lutte contre le fascisme religieux en Iran, c’est la persévérance et le prix payé pour la liberté.

Alors en cette nouvelle année, je fais des vœux de bonheur et de réussite pour tous les Français. Que ce soit l’année de la fin de l’extrémisme et du terrorisme dans le monde et une année de grand bouleversement en Iran.

En Iran, l’évènement le plus important en 2018 a été le soulèvement et les manifestations populaires contre le régime des mollahs. Tout le monde a vu la peur des mollahs, surtout la peur du rôle des Moudjahidine du peuple, l’OMPI, dans le soulèvement.

Malgré les morts, les milliers d’arrestations de manifestants et les tortures, le soulèvement continue. L’événement le plus récent en décembre, ce sont les manifestations des étudiants à Téhéran, des ouvriers à Ahwaz et des paysans dans la province d’Ispahan. Je salue leur courage !

2018 a aussi été marqué par l’isolement sans précédent des mollahs sur la scène internationale.

Pendant des années les pays occidentaux, surtout les Etats-Unis, ont mené une politique de complaisance avec les mollahs. Même si en Europe, certains cherchent toujours à plaire aux mollahs, l’époque de la politique de complaisance est terminée. C’est un grand coup porté au régime.

De son côté, l’alternative démocratique a beaucoup avancé. Quand les Achrafiens étaient en Irak, ils ont été victimes de massacres et de bombardements menés par des agents du régime iranien. Mais aujourd’hui, ils ont construit en Albanie une nouvelle cité, qui s’appelle Achraf 3.

En Iran, les unités de résistance se sont développées et leurs activités encouragent les manifestants. Aujourd’hui, les unités de résistance des sympathisants de l’OMPI sont une lumière d’espoir dans la nuit du fascisme religieux.

C’est pourquoi on peut conclure que la situation du régime s’est clairement dégradée et la situation de la résistance a clairement progressé.

Les mollahs n’ont pas de solution à la faillite économique, ils n’ont pas de solution à la destruction de l’environnement et ils n’ont pas de solution aux manifestations.

Et surtout ils sont paniqués par les manifestations de la nouvelle année. Le guide suprême du régime, Khamenei, vient de mettre en garde contre les plans de l’ennemi pour 2019 !

C’est pourquoi les mollahs utilisent le terrorisme contre la résistance iranienne. En 2018 ils ont voulu commettre un grave attentat contre le grand rassemblement de la Résistance à Villepinte. Mais ils ont échoué. En Albanie, aux Etats-Unis et au Danemark, ils ont voulu mener des attentats qui ont été neutralisés.

Les mollahs ont aussi lancé une grande campagne de diabolisation contre la Résistance iranienne, dans la presse. Mais avec leur propagande, ils montrent bien leur alternative.

En 2018, la France a expulsé un diplomate du régime iranien. Elle a gelé les comptes et les avoirs du ministère du renseignement des mollahs. C’est une bonne mesure dans le sens d’une politique de fermeté.

L’Albanie a aussi expulsé l’ambassadeur et le directeur des services de renseignement du régime et les Pays Bas ont expulsé deux diplomates des mollahs.

Mardi, l’Union Européenne a annoncé qu’elle allait prendre des sanctions contre le terrorisme du régime iranien et les services de renseignements des mollahs.

Nous avons toujours appelé les gouvernements occidentaux à la fermeté avec cette dictature terroriste. Donc aujourd’hui, nous demandons l’expulsion des Etats-Unis et d’Europe, des agents des services de renseignement et des mercenaires de la force terroriste Qods des mollahs. Nous appelons aussi les démocraties à soutenir les droits de l’homme en Iran.

La seule force qui peut mettre fin au terrorisme et au bellicisme des mollahs, c’est le soulèvement du peuple iranien avec sa résistance organisée.

Il est temps que la France et la communauté internationale reconnaissent le droit du peuple iranien à résister pour renverser le fascisme religieux et se libérer.

Chers Amis,
En ce début de nouvelle année, le monde doit entendre la voix des manifestants en Iran.
Ils veulent la liberté et la démocratie. Ils veulent une république fondée sur la séparation de la religion et de l’Etat.

Je suis sûre qu’avec le soutien des femmes et des hommes libres comme vous, et avec la persévérance du peuple iranien, la Résistance iranienne instaurera la liberté et la démocratie en Iran.

Je vous souhaite encore une bonne année.

Newyear2019 12 1

Newyear2019 12 4

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets