Mar21

Maryam Radjavi dans le rassemblement du Nouvel An iranien

Categories // Communiqués

Maryam Radjavi dans le rassemblement du Nouvel An iranien

Rudy Giuliani : Le soulèvement en Iran et les aveux des dirigeants du régime témoignent du soutien général dont bénéficie l’OMPI et de son potentiel à gérer le processus de changement en Iran

Maryam Radjavi: La nouvelle année peut et doit être transformée en une année chargée de soulèvements pour la liberté en Iran

A l’occasion d’un rassemblement pour célébrer le Nouvel An iranien, Norouz, Maryam Radjavi, a félicité les Iraniens dans le pays comme à l'étranger et a déclaré : « L'année qui s’est écoulée est achevée avec un vague de soulèvement et l'année à venir peut et doit être transformée en une année chargée de soulèvements pour la liberté. Et il s’agira d’un soulèvement qui se poursuivra jusqu'à la victoire. »

Rudy Giuliani, ancien Maire de New York et conseiller du président des États-Unis à la cybersécurité ; Pandeli Majko, ministre d'État et ancien premier ministre de l'Albanie ; Elona Gjebrea, Secrétaire de la Commission parlementaire des affaires étrangères ; et Fatmir Mediu, chef du Parti républicain d'Albanie et ancien ministre de la Défense, étaient présents à ce grand rassemblement de milliers de membres de l’OMPI à Tirana et ont pris la parole.

Maryam Radjavi a déclaré dans son intervention : « La situation critique du régime des mollahs est le résultat des efforts de la résistance historique du peuple iranien. Le peuple iranien n'a jamais accepté ce régime. Il est trop tard pour protéger ce régime décadent et le soulèvement se poursuivra jusqu'à la victoire finale. »

Elle a ajouté : « Khamenei a été obligé de reconnaître que la force incitant aux protestations en Iran est l'Organisation des Moudjahidine du Peuple d'Iran et qu’il avait exhorté aux manifestations et s'y était préparée depuis plusieurs mois. »

Maryam Radjavi a réitéré : « Pourquoi le peuple iranien devrait-il se contenter d'un régime réactionnaire, décadent et cruel alors qu’il a la possibilité d’avoir un gouvernement libre et démocratique ayant pour fondement la séparation de la religion et de l'Etat, la justice et l'égalité ? »

Elle a souligné que « L’attention tant attendue de l'Europe aux menaces posées par le bellicisme régional du régime des mollahs et son programme de missiles balistiques est bien sûr une avancée positive. D'autres mesures sont nécessaires, notamment l'expulsion du régime de la région, la dissolution de ses programmes d'enrichissement d'uranium et de missiles et le blocage de son accès au système bancaire international. Toutes ces étapes sont nécessaires. Cependant, une réaction globale, décisive et stratégique envers le régime implique la nécessité d’être aux côtés du peuple iranien et de la Résistance et de reconnaître leur lutte pour le changement de régime et l'alternative démocratique au régime, notamment le Conseil national de la Résistance iranienne. »

« Le peuple iranien exige une action immédiate, le changement, le renversement de la dictature ainsi que la liberté. Ils demandent à pouvoir se nourrir, des emplois et des logements. Ils exigent l'abolition immédiate de toutes les contraintes imposées par le pouvoir, notamment le port du voile obligatoire », a-t-elle réitéré.

Dans son discours au rassemblement de Norouz, le maire Giuliani a félicité le peuple iranien et la Résistance pour la nouvelle année. Il a décrit les membres de l'OMPI comme les « véritables héros de l’Iran » pour avoir lutté pendant plusieurs décennies contre le régime théocratique, ceux qui ont persévéré pendant 14 ans à Achraf et Liberty face à toutes les difficultés et conspirations.

Il a souligné son soutien à la Résistance du peuple iranien pour établir la démocratie et les droits de l'homme et a félicité Mme Radjavi pour son leadership au sein du mouvement de résistance.

M. Giuliani a ajouté : « L'année à venir sera celle d’événements majeurs en Iran. Le régime décadent des mollahs est sur le point de s'effondrer. Contrairement aux précédentes administrations qui ont essayé de complaire avec les mollahs, la politique américaine tiendra le régime des mollahs responsable de ses crimes sur le plan national et à l'étranger et soutiendra le désir légitime du peuple iranien pour le changement de régime, la démocratie et les droits de l’Homme. »

Le maire Giuliani a ajouté : « L'un des gros mensonges que le régime a répandus pendant des années est que les Moudjahidine du Peuple d’Iran ne jouissent pas d'une base populaire en Iran. Nous avons eu de nombreuses raisons contredisant cette affirmation, notamment le large soutien de la diaspora iranienne à cette organisation. Les rassemblements annuels de 100.000 personnes ne laissent aucune place à ces mensonges. Leur rôle dans le récent soulèvement à travers le pays était si important que même le Guide du régime les a désignés comme les principaux auteurs des troubles à l'intérieur du pays. Le président du régime a appelé son homologue Français, décrivant l'OMPI comme la cause des troubles en Iran et l'a exhorté, sans succès, à imposer des restrictions à l'OMPI en France. Ces exemples et bien d'autres encore témoignent du soutien social large et croissant de l’OMPI en Iran et leur potentiel unique pour mener le soulèvement. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 mars 2018

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets