• Accueil / Communiqués / Rassemblements et manifestations de retraités dans 20 villes d’Iran
21 Fév 2021

Rassemblements et manifestations de retraités dans 20 villes d’Iran

Catégories // Communiqués // Déclarations // Nouvelles et activités

Rassemblements et manifestations de retraités dans 20 villes d’Iran

Maryam Radjavi: Tant que ce régime prédateur et corrompu sera au pouvoir, la pauvreté, la discrimination, l’inflation, les prix élevés et le chômage continueront en s’intensifiant

« Tant qu’on n’aura pas obtenu nos droits, on ne lâchera rien », « Le seul moyen de l’emporter, c’est l’unité », « Aucune nation n’a connu autant d’injustice »

Dans la matinée du dimanche 21 février 2021, les retraités de la sécurité sociale se sont rassemblés pour la troisième semaine consécutive à Téhéran et dans 19 villes de provinces pour protester contre leurs pensions de misère qui leur rendent la vie insupportable avec une inflation effroyable et des prix qui ne cessent de grimper. En plus de Téhéran, ces rassemblements ont eu lieu dans les villes de Tabriz, Arak, Ispahan, Racht, Machad, Kermanchah, Ahwaz, Yazd, Khorramabad, Ilam, Qazvine, Karadj, Bojnourd, Nichapour, Shoushtar, Dezfoul, Suze, Sari et Ardebil.

Les manifestants scandaient : « Tant qu’on n’aura pas obtenu nos droits, on ne lâchera rien », « Le seul moyen de l’emporter, c’est l’unité », « Assez de promesses, assez d’oppression, notre table est vide », « La caisse des retraites est aux mains de voleurs » , « Nos pensions sont en rials, nos dépenses en dollars », « Aucune nation n’a connu autant d’injustice », « Crions contre toute cette injustice », « Honte à la sécurité sociale », « la justice a détruit le Fonds de pension, le Fonds de pension a été pillé », « Ni le parlement ni le gouvernement ne pensent pas à la nation ».

Les retraités qui manifestaient portaient aussi des pancartes où on pouvait lire notamment : « L’augmentation des pensions et des allocations sur le coût réel de la vie est notre droit inaliénable de retraités », « Le seuil de pauvreté : 12 millions, notre pension : 2 millions. »

À Téhéran, des manifestants ont marché vers l’organisation du programme et du budget du régime, en scandant des slogans exprimant leur colère face à l’incapacité de répondre à leurs demandes légitimes. L’un d’eux a déclaré dans un discours : « Ce rassemblement est un avertissement pour dire qu’on ne va pas toujours simplement se rassembler et lancer des slogans (…) La prochaine fois ce ne sera pas comme ça! Nous sommes ceux qui ont travaillé 30 ans dans des usines et des entreprises. Nous ne sommes pas prêts à rester ici à regarder comment on nous vole nos droits. Tant qu’on n’aura pas obtenu nos droits, on ne lâchera rien. »

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a salué les retraités démunis qui manifestent pour faire valoir leurs droits. Elle a déclaré que tant que ce régime prédateur et corrompu sera au pouvoir, la pauvreté, la discrimination, l’inflation, les prix élevés et le chômage continueront en s’intensifiant.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 21 février 2021

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets