• Accueil / Déclarations / Les manifestations de retraités dans 28 villes de 21 provinces entrent dans la 7e semaine, des manifestants frappés et arrêtés à Téhéran
07 Mar 2021

Les manifestations de retraités dans 28 villes de 21 provinces entrent dans la 7e semaine, des manifestants frappés et arrêtés à Téhéran

Catégories // Communiqués // Déclarations // Nouvelles et activités

Les manifestations de retraités dans 28 villes de 21 provinces entrent dans la 7e semaine, des manifestants frappés et arrêtés à Téhéran

Appel de Mme Radjavi à une action internationale pour libérer immédiatement les détenus

Le dimanche 7 mars 2021, les retraités et les pensionnés se sont rassemblés à Téhéran et dans 27 autres villes pour la septième semaine consécutive afin de protester contre leurs conditions de vie, la flambée des prix et l’absence de réponse à leurs revendications.

En plus de Téhéran, les retraités de Tabriz, Ispahan, Yazd, Qazvine, Karadj, Khorramabad, Ahwaz, Racht, Oroumieh, Chiraz, Kermanchah, Ardebil, Ilam, Sari, Arak, Machad, Sanandaj, Kerman, Bojnourd, Abadan, Shahroud, Suze, Behshahr, Nichapour, Chouchtar, Dezfoul et Hafttapeh ont organisé des rassemblements et des manifestations devant l’Organisation de la sécurité sociale ou les gouvernorats.

À Téhéran, dès le petit matin, les forces répressives s’étaient déployées dans les rues menant à l’Organisation de la sécurité sociale pour empêcher le rassemblement des retraités. Elles avaient fermé la station de métro voisine pour décourager les gens de se joindre aux manifestants. Les forces répressives ont également saisi des tracts et banderoles et confisqué plusieurs téléphones portables, provoquant la résistance des manifestants. Les agents ont chargé, en frappant et arrêtant des retraités.

À Chahroud (dans le nord de l’Iran), les forces répressives ont aussi chargé des manifestants, confisquant leurs banderoles et pancartes et ont dispersé la foule.

Parmi les slogans des retraités aujourd’hui figuraient : « Notre ennemi est ici-même, ils mentent en disant que c’est l’Amérique », « Assez de promesses vides, nos paniers sont vides », « Nos paniers sont vides, alors que vous (les autorités du régime) vivez bien, l’oppression ça suffit », « Jamais nation n’a connu autant d’injustice », « Le taux d’inflation est en dollar, nos salaires sont en rials », « Le seuil de pauvreté à 12 millions de rials, notre pension à 3 millions de rials », « Comment survivre avec un salaire inférieur à 3 millions de rials ? »

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a salué les retraités opprimés et déclaré que leurs protestations continues font écho aux droits bafoués du peuple iranien. Elle a appelé les jeunes de tout le pays à soutenir les manifestants et a exhorté les Nations unies et les organisations de défense des droits humains à prendre des mesures urgentes pour obtenir la libération immédiate des manifestants arrêtés.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 mars 2021

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets