• Accueil / Communiqués / Iran : Manifestations à l’échelle nationale des retraités dans 27 villes de 20 provinces
11 Avr 2021

Iran : Manifestations à l’échelle nationale des retraités dans 27 villes de 20 provinces

Catégories // Communiqués // Déclarations // Nouvelles et activités

Iran : Manifestations à l’échelle nationale des retraités dans 27 villes de 20 provinces

Maryam Radjavi : Les protestations et les manifestations des courageux retraités, sont de cri du peuple iranien qui réclame ses droits

Le dimanche 11 avril 2021, retraités et pensionnés ont pris part au troisième rassemblement national de protestation de la nouvelle année iranienne (qui commence le 21 mars) contre la tyrannie du régime clérical, leurs conditions de vie désastreuses, les pensions de misère et les prix qui montent en flèche. Cette situation ne leur permet plus de continuer à vivre. Les protestations ont eu lieu à Téhéran et dans 26 autres villes.

A Téhéran, malgré la forte présence de forces répressives, des rassemblements et des marches ont eu lieu devant le parlement des mollahs et dans les autres villes devant les sièges locaux de la sécurité sociale. Les forces de sécurité se sont déployées en ligne contre les retraités et ont attaqué les personnes qui filmaient. Les agents ont tenté d’empêcher les gens de rejoindre les manifestants et de diffuser des nouvelles de la manifestation.

À Téhéran, les forces répressives ont arrêté une femme qui filmait, mais ont été forcées de la libérer à la suite de protestations généralisées. Les gens scandaient « Ordures, ordures, relâchez-la ». Après leur rassemblement devant le parlement des mollahs, les retraités de Téhéran ont marché vers l’Organisation du budget et du Plan en scandant: « Tant qu’on n’aura pas nos droits, on sera là tous les dimanches ».

À Tabriz, des retraités ont étalé une nappe vide pour protester contre la détérioration de leur situation. Tout en scandant des slogans, ils sont entrés dans le bâtiment de la sécurité sociale pour l’occuper. Les forces répressives ont essayé de les en faire sortir à coups de matraque, mais les retraités ont résisté.

À Ispahan, les retraités ont bloqué la rue Abbasabad pendant deux heures en résistant à la police qui voulait dégager la voie. A Racht également, des retraités ont affronté la police qui avait arrêté des manifestants.

Les retraités dans la plupart des villes, ont souligné en scandant « On ne votera plus, on a entendu trop de mensonges », la nécessité de boycotter la farce électorale des mollahs. Ils ont également lancé des slogans tels que « On obtiendra nos droits qu’en descendant dans la rue », « Notre table est vide, ça suffit l’oppression », « Nous mourons, nous mourons, mais nous obtiendrons nos droits », « Les promesses ça suffit, notre table est vide », « Rohani, menteur, où est le résultat de tes promesses », « Notre ennemi est ici-même, ils mentent en disant que c’est l’Amérique » et « On ne votera plus, on n’a pas vu de justice ».

En plus de Téhéran, des retraités ont manifesté devant le siège de la sécurité sociale à Machad, Ispahan, Chiraz, Ahwaz, Karadj, Tabriz, Racht, Kermanchah, Arak, Qazvine, Zandjan, Ardebil, Khorramabad, Kerman, Ilam, Bojnourd, Sanandaj, Oroumieh, Shahroud, Sari, Nichapour, Nochahr, Behshahr, Shoush, Shoushtar et Dezfoul.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a qualifié les protestations et les soulèvements dans tout l’Iran des courageux retraités, de cri du peuple iranien pour la réalisation de ses droits pillés par le régime usurpateur et corrompu des mollahs. Un régime qui dilapide la richesse nationale et les fruits des efforts des travailleurs pour les déverser dans le brasier de la guerre, les programmes nucléaires et de missiles, le terrorisme et la répression interne. Mme Radjavi a également appelé tous les Iraniens, en particulier les jeunes, à soutenir les revendications légitimes des retraités et à être solidaires. Elle a déclaré que tant que la dictature cléricale sera en place, le chômage, l’inflation, la corruption, l’injustice et les fossés entre les classes augmenteront.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 avril 2021

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets