Choisir la langue : فارسی | العربية | English
  • Déclarations
  • Communiqués
  • Un appareil qatari a vu les tirs de missiles sur le vol ukrainien et le Majlis des mollahs était au courant
Fév04

Un appareil qatari a vu les tirs de missiles sur le vol ukrainien et le Majlis des mollahs était au courant

Categories // Communiqués

Un appareil qatari a vu les tirs de missiles sur le vol ukrainien et le Majlis des mollahs était au courant

Mensonges et dissimulation de Khamenei, Rohani et des pasdarans sur le tir contre l’avion de ligne ukrainien

A la suite de la diffusion par la télévision ukrainienne du dialogue entre le copilote du vol Asman et la tour de contrôle sur les tirs de missiles contre l’avion de ligne ukrainien, la presse officielle en Iran a révélé aujourd’hui qu’un avion qatari avait aussi fait le même rapport à la tour et que le Majlis (parlement) du régime était au courant.

Le quotidien gouvernemental Jahan-e-San’at a écrit aujourd’hui : « En même temps que l’avertissement envoyé par le pilote de ligne d’Asman, un avion qatari qui volait près du lieu de l’impact a dit la même chose à la tour de contrôle. » Ce journal ajoute qu’Abolfazl Moussavi, député au Majlis, a déclaré dans une interview à Jahan-e-San’at « dans les rapports envoyés à la commission des Affaires civiles, on peut constater la même chose que ce qui a été dit dans la révélation du fichier audio sur un avion qatari ».

De cette manière, il est clair une fois de plus que tout le système technique et administratif de l’aéroport de Téhéran, de l’aviation civile et de divers organes du pouvoir d’un côté et la hiérarchie des gardiens de la révolution de l’autre, étaient au courant depuis le début des tirs de missiles sur l’avion ukrainien. Et dès les premiers instants, une campagne de mensonges et de fausses informations a été lancée sous le contrôle de Khamenei et de Rohani pour dissimuler ce grand crime.

À la suite de la dénonciation internationale des incroyables mensonges de Khamenei et de Rohani, Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, a appelé à la veille du 40e jour de la mort des victimes de ce vol, à la solidarité nationale et à un maximum de protestations contre le régime démagogique des mollahs. Une fois de plus, elle a insisté sur la nécessité de traduire devant la justice internationale Khamenei, Rohani et les commandants des pasdarans. Elle a ajouté que le Conseil de sécurité de l’ONU doit mettre en priorité à son ordre du jour de demander des comptes aux dirigeants du régime iranien pour les manifestants tués lors du soulèvement de novembre 2019 et les victimes du crash de l’avion ukrainien.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 février 2020

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

 

Derniers Tweets