• Activités
  • Discours
  • Maryam Radjavi: Les mollahs nourrissent le terrorisme sous couvert de l’islam
Fév14

Maryam Radjavi: Les mollahs nourrissent le terrorisme sous couvert de l’islam

Categories // Evénements

Maryam Radjavi: Les mollahs nourrissent le terrorisme sous couvert de l’islam

Dans une réunion avec une délégation des parlementaires britannique au bureau du CNRI à Auvers-sur-Oise afin de’aborder la situation d’Iran et de la région Maryam Radjavi a prononcé un discours, voilà l’intégrale de cette intervention :

Honorable David Jones,
Mesdames et Messieurs les membres de la Chambre des communes et de la Chambre des Lords britanniques
Vous êtes les bienvenus !
Je vous remercie d’avoir fait ce long voyage depuis le Royaume-Uni malgré votre emploi du temps chargé.
Je rends hommage à votre préoccupation pour les droits humains et de la démocratie en Iran et votre insistance sur le rôle de la Résistance iranienne pour y instaurer la liberté et la démocratie. Vous êtes les pionniers de la bonne politique que doit suivre l’Europe face à la menace la plus dangereuse de notre temps, à savoir la théocratie au pouvoir en Iran. Vous avez fait preuve d'un grand courage dans la défense de cette politique.
Je sais que cela n'a pas été du tout facile, en particulier quand les gouvernements sont si engagés à satisfaire le régime, il est très ardu d’avancer dans le sens contraire. Vous êtes sous pression, mais cela fait partie de la résistance à cette politique erronée.

Je tiens également à vous féliciter pour votre déclaration sur la nécessité d'adopter une politique de fermeté avec l'Iran. Cela fait des années que nous mettons en garde contre le danger de mollahs atomiques. Maintes et maintes fois, nous avons révélé des informations sur leur programme nucléaire secret. Les gouvernements occidentaux, cependant, n'ont pas jugé dans leur intérêt de tenir compte de nos avertissements jusqu'à ce que les mollahs soient au seuil d'obtenir la bombe. Heureusement désormais, un accord sur le nucléaire a été signé.

Bien que l'accord ait accordé des concessions inutiles aux mollahs, le danger a été retardé pour un certain nombre d'années. Les avertissements de la Résistance iranienne et du Comité parlementaire britannique pour la liberté en Iran se sont donc avérés justes. A présent, nous mettons en garde une fois de plus contre le danger qu’incarne la théocratie au pouvoir en Iran. Mais comment fonctionne cette menace ?

En Iran, elle prend la forme de violations flagrantes des droits humains. Au Moyen-Orient, elle sape la stabilité par la guerre, le terrorisme et le génocide en Syrie, en Irak, au Yémen et au Liban. L’Irak a été était la première étape pour le régime des mollahs dans son ambition d’édifier un califat islamique mondial. Si le fascisme religieux n’était pas au pouvoir en Iran, il n’y aurait pas d'Irak éclaté aujourd'hui avec toutes ses tragédies douloureuses. De même en Syrie, il n'y aurait pas cette guerre violente et ce génocide et le Yémen n’aurait pas été transformé en champ de mort par les agents du régime.

La théocratie des mollahs est une source d'inspiration pour deux tendances de base : l'extrémisme sous la bannière de l'islam et la revanche sur l'Occident. Le résultat de ces deux tendances, ce sont les attaques terroristes en Europe.

En fait, le régime iranien est une source d'inspiration, qui alimente et donne du crédit à des groupes extrémistes. Il ne fait aucune différence entre sunnites ou chiites. Il s’agit des agents du régime iranien ou de ses alliés naturels et dans la pratique. Le fait est que, tant que les mollahs seront au pouvoir, le terrorisme sous couvert de l’islam continuera de leur devoir son existence.

Certains prétendent qu’après l'accord sur le nucléaire, le régime iranien allait se diriger vers la modération. Pourtant, nous pouvons voir qu’il en est autrement. Les violations des droits humains en ont augmenté après l'accord sur le nucléaire ainsi que l'ingérence et les massacres commis par les mollahs en Syrie. Ils ont même réussi à impliquer la Russie. Ils ont intensifié leurs efforts pour développer leur système de missiles. Le camp Liberty a été la cible d'une attaque à la roquette meurtrière faisant un massacre.

Dans les soi-disant élections législatives des mollahs, Khamenei a éliminé la plupart des candidats de la faction de Rohani malgré leur fidélité déclarée au pouvoir absolu du guide suprême, parce qu'il ne peut tolérer de rivaux au sein du régime. C’est cela le sens de la modération sous le fascisme religieux.
Certains en Occident affirment que faire du commerce avec Rohani mènera ce régime à la modération. En réalité, Rohani n’est pas fondamentalement différent de Khamenei, car il est impliqué dans tous les crimes de ce régime durant 37 ans. Même s'il était différent, il n'a pas beaucoup d’autorité dans le régime. Chaque contrat signé avec Rohani est une aide apportée au guide suprême des mollahs.

Regardons les accords commerciaux avec l’Iran. Aujourd'hui, au moins la moitié du PIB de l'Iran est contrôlé par Khamenei et son corps des gardiens de la révolution. Par conséquent, la plupart des contrats signés avec l'Iran le sont en fait avec des entreprises affiliés à Khamenei ou aux pasdaran.
Par conséquent, quand une société britannique passe un accord avec l'Iran, les recettes vont dans les poches des gardiens de la révolution qui dépensent ensuite cet argent dans le terrorisme, la guerre en Syrie et qui finalement menacent la sécurité de l'Europe.

Donc vous pouvez voir que ces entreprises ne se contentent pas seulement d’ignorer les droits humains en Iran, mais mettent également en danger la sécurité de l'Europe en faisant du commerce avec le régime.

Par conséquent, soutenir ces faux modérés dans ce régime va dans l'intérêt de Khamenei et des pasdaran. Commercer avec ce régime permettra de financer le terrorisme. Fermer les yeux sur les violations des droits humains en Iran et la protection des combattants de la liberté iraniens au camp Liberty, aide le régime.
La bonne politique iranienne de la communauté internationale est de reconnaître la Résistance du peuple iranien pour un changement de régime parce que la nation iranienne est la seule force capable de neutraliser ce danger et d’apporter la démocratie, la stabilité et la paix en Iran et au Moyen-Orient.
Le peuple iranien et sa Résistance et la communauté internationale partagent des intérêts communs en adoptant la bonne politique.

Défendre la sécurité du camp Liberty où se trouve une partie des membres de la principale opposition iranienne, est un élément majeur de la bonne politique dont vous avez toujours été les pionniers.
Il me faut répéter que votre conviction et vos efforts ainsi que ceux des autres comités parlementaires en Europe et aux États-Unis ont eu un grand impact sur la protection du camp Liberty. Cependant, Liberty reste vulnérable et exposé à des dangers. Une situation qui exige toujours plus d'efforts.

Le peuple iranien n’oubliera jamais votre soutien et votre amitié durant toutes ces années et les gravera dans l'histoire de l'Iran.
Je vous remercie beaucoup.
Permettez-moi de dire quelques mots à mes compatriotes en persan pour l'anniversaire de révolution de 1979 contre la dictature précédente en Iran.

Maryam Radjavi

 

Présidente-élue du Conseil national de la Résistance Iranienne

[En savoir plus]

Choisir la langue : فارسی | العربية | English

Suivez-nous

Archive du site

Derniers Tweets