27 Mar 2021

Norouz en solidarité avec le peuple iranien et sa Résistance

Catégories // Activités // Discours et événements // Nouvelles et activités

Norouz en solidarité avec le peuple iranien et sa Résistance

Conférence en ligne en présence d’élus et de personnalités politiques et sociales de France à Auvers-sur-Oise

Maryam Radjavi : le peuple iranien attend de l’Europe de la fermeté vis-à-vis du régime iranien en défense des droits humains

 

Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,
Chers amis,

En ce début de la nouvelle année iranienne 1400, je suis très heureuse de me trouver parmi les amis fidèles de la Résistance iranienne.
Mais j’aurais préféré qu’il n’y ait pas de pandémie pour vous voir comme d’habitude à Auvers-sur-Oise.
Je voudrais d’abord rendre hommage aux amis qui nous ont quittés l’année dernière comme notre cher sénateur Jean-Pierre Michel, ainsi que nos très chers amis et voisins, Marie-Lorette Guilloux, Manuel Rizquez, Claude et Jean-Claude Dupuis. C’étaient des justes de notre époque et des membres de la grande famille de la Résistance. Ils restent à jamais vivants dans l’esprit et le cœur des résistants iraniens.

Chers amis,
L’année dernière a été une année très difficile pour tous les peuples du monde en raison de la pandémie. Mais elle a été deux fois plus difficile pour le peuple iranien à cause de la brutalité du régime qui a même refusé d’acheter des vaccins américains et britanniques et qui envoie ouvertement la population à la mort. Pour justifier ce crime, Khamenei a déclaré qu’il ne faisait pas confiance à ces pays, ni à la France. C’est catastrophique, mais la dictature religieuse utilise les morts massives de la pandémie pour paralyser la population et empêcher un soulèvement populaire.

Le discours de la semaine dernière de Khamenei a démontré que le régime n’a pas l’intention de changer de politique. Avec les crises économique et sociale, il est dans une situation très difficile et même dans une impasse, car il est incapable de trouver une solution.

Malgré la crise sanitaire, la société a exprimé plusieurs fois sa colère et sa révolte dans les émeutes des prisons et dans les protestations de toutes les couches sociales.
La presse officielle compare la société à un baril de poudre qui pourrait exploser à tout moment.
Le peuple iranien va aussi boycotter la soi-disant prochaine élection présidentielle du régime car il veut une république libre et démocratique.
L’année dernière, une vague immense de jeunes a rejoint la résistance. Malgré les arrestations massives, les unités de résistance se sont développées dans tout le pays. Leurs activités ont également connu un développement considérable.

La politique du régime pour diaboliser la résistance à l’intérieur de l’Iran n’a pas réussi.
Récemment, le ministre du renseignement qui utilise les méthodes de la Gestapo a dû reconnaitre que les programmes télévisés diffusés contre les Moudjahidine du peuple (OMPI/MEK) sont financés et produits par son ministère.

Sur la scène internationale, comme vous le savez, le tribunal d’Anvers en Belgique a condamné un diplomate du régime, Assadollah Assadi, et ses trois complices de 15 à 20 ans de prison pour une tentative d’attentat le 30 juin 2018 contre le rassemblement de Villepinte, où beaucoup d’entre vous étaient présents.

L’enquête judiciaire a prouvé que cet acte terroriste a été planifié par le ministère du renseignement des mollahs et qu’il a été mené en totale coopération avec le ministère des affaires étrangères. Cela démontre que la totalité de la dictature religieuse est impliquée dans le terrorisme.

D’autre part, deux mois après l’arrivée du nouveau président américain, le régime a intensifié ses violations de l’accord nucléaire. Cela montre qu’il n’a jamais renoncé à obtenir la bombe atomique. Il est clair que revenir au passé et rétablir l’accord de 2015 est impossible.
Le régime a même rejeté tous les efforts du gouvernement français pour trouver une solution.

De plus, les attaques de missiles du régime contre les bases américaines en Irak et les attaques des milices contrôlées par les pasdarans au Yémen contre l’Arabie saoudite se sont intensifiées.

La survie de la dictature religieuse dépend de la répression en Iran et de l’exportation du terrorisme et de son ingérence dans les pays du Moyen-Orient. La France peut jouer un rôle important contre les politiques néfastes du régime iranien dans la région et son programme nucléaire et de missiles.

La condition pour réussir c’est de voir les réalités actuelles de la société iranienne en colère et ses revendications. Faire des concessions aux mollahs sous n’importe quel prétexte les encourage au terrorisme et à réprimer davantage le peuple iranien.

Dans ces circonstances, le peuple iranien attend de l’Europe qu’elle adopte une politique de fermeté avec ce régime et en faveur des droits de l’homme et de la démocratie. Le peuple iranien attend de la France et de l’Union européenne qu’elles agissent contre l’appareil terroriste du régime iranien en Europe. Les ambassades du régime en Europe sont des centres logistiques de terrorisme. Le silence et l’inaction vont envoyer un signal décourageant au peuple iranien sur l’engagement de l’Europe vis-à-vis de ces valeurs.

La société iranienne est prête à des soulèvements populaires bien plus forts qu’en novembre 2019. Bien sûr, j’ai toujours dit que le changement de régime et l’instauration de la liberté et de la démocratie sont la responsabilité du peuple iranien et de sa Résistance et nous allons le réaliser.

Le peuple iranien et sa Résistance veulent une république pluraliste et démocratique, basée sur des élections libres et équitables, la séparation de la religion et de l’État, l’égalité entre les femmes et les hommes, la fin des discriminations contre les minorités ethniques et religieuses et un Iran non nucléaire.

Chers amis,
Comme toujours votre soutien et votre présence aux côtés de la Résistance iranienne reflètent les valeurs authentiques de la France. Dans les campagnes que nous avons menées ensemble, votre présence a joué un rôle déterminant dans le soutien au peuple iranien, à la démocratie et aux droits de l’homme. En cette période critique, je suis sûre que vous serez aussi à l’avant-garde, surtout avec votre soutien aux Moudjahidine du peuple à Achraf-3.

Je vous appelle à la solidarité avec les revendications du peuple iranien et de sa Résistance.

Je vous remercie.

Maryam Radjavi : le peuple iranien attend de l’Europe de la fermeté vis-à-vis du régime iranien en défense des droits humains

Maryam Radjavi : le peuple iranien attend de l’Europe de la fermeté vis-à-vis du régime iranien en défense des droits humains

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets