10 Jan 2021

En deuil du colonel Behzad Moezi, pilote héroïque

Catégories // Déclarations // Messages

En deuil du colonel Behzad Moezi, pilote héroïque

Maryam Radjavi : Toutes mes condoléances aux membres du CNRI, de l’OMPI et surtout à Massoud Radjavi

L’aigle au vol fougueux dans le ciel de la liberté et de la résistance de l’Iran, le héros du grand envol, le pilote des Moudjahidine du peuple, le colonel Behzad Moezi a rejoint l’éternité et tout le personnel militaire de l’OMPI et résistant qui sont tombés en cette époque contemporaine pour la liberté de notre pays et le droit au bonheur du peuple d’Iran.

Je lui ai toujours été reconnaissante et je le lui ai dit que je le resterai à jamais pour l’immense service qu’il a rendu.
Que son âme repose en paix et sache que l’OMPI, la Résistance du peuple d’Iran et moi-même sommes à jamais ses obligés pour la grande mission patriotique et révolutionnaire qu’il a remplie en emmenant celui que lui a confié le peuple iranien, Massoud Radjavi [le dirigeant de la résistance] depuis la 1ère base de chasseurs de combat à Téhéran pour le faire arriver à bon port en toute sécurité. C’est pourquoi il occupe une place éminente aux côtés du grand martyr des droits de l’homme, le Pr Kazem Radjavi, dans le cœur du peuple et de la Résistance iranienne.

Il a sacrifié toute sa vie et sa position dans cette grande mission. Avec 42 années de lutte sans relâche contre la tyrannie religieuse, il est devenue le symbole de la fidélité à la cause de la liberté et un modèle brillant de la lutte sans compromis contre le chah et les mollahs.

Sa franchise et son honnêteté, sa noblesse d’âme et son humilité qui lui avaient permis de se détacher des biens de ce monde, sa sobriété et son héroïsme, ainsi que son abnégation face au régime en place, ont fait de lui le militaire patriote le plus populaire et le plus aimé de l’histoire contemporaine. Plus de quarante années à défendre comme un lion Massoud Radjavi et dans ce domaine, il écartait toute considération. C’est pourquoi il était pour nous tous une source d’enseignement.

Il est vrai que le colonel Moezi était le véritable héritier du colonel Pessian et de tous les militaires héroïques et patriotes qui se sont dressés contre les dictatures du chah et des mollahs pour la défense de la liberté. Souvenons-nous du colonel Ismaël Farkhondeh et des 12 militaires courageux de l’armée de l’air qui après l’envol de Massoud Radjavi de Téhéran à Paris ont été fusillés par Khomeiny. Le colonel Moezi leur rendait un hommage permanent.

Depuis 1981 et bien qu’il disposait de nombreux moyens, le colonel Moezi, résidait dans les bureaux du CNRI et partageait une vie simple en communauté, en harmonie avec le reste des Moudjahidine du peuple.

Il a désormais rejoint l’éternité. J’adresse mes condoléances à sa famille, ses enfants, aux militaires patriotes de l’armée, aux membres du CNRI, à tous les Moudjahidine du peuple et surtout à Massoud Radjavi.

Le colonel Behzad Moezi, pilote héroïque des Moudjahidine qui n’a cessé d’espérer dans le vol de retour vers Téhéran, a atteint à présent de nouvelle hauteur dans le ciel des martyrs pour la liberté. Qu’il repose en paix. Il ne fait aucun doute que la jeunesse insurgée, les militaires patriotes et révolutionnaires et le personnel de l’armée de l’air réaliseront son espérance.

Maryam Radjavi

Maryam Rajavi

Présidente-élue du Conseil
national de la Résistance
Iranienne

En savoir plus

Derniers Tweets